Angela Kinsey répond aux fans qui détestent Jim et Pam, "Ils avaient besoin de grandir"


Elle s’est adressée aux personnages de la série, a retrouvé un membre de la distribution pour un nouveau projet et a couvert des saisons sans Steve Carell.

Q  : Une dilemma que je me pose en tant que admirer de The Place of work concerne également la dialogue qui l’entoure, dont je sais que vous êtes très conscient avec votre podcast. Un sujet de discussion qui a changé avec le temps concernait Pam (Jenna Fischer) et Jim (John Krasinski), et, vous savez, les followers les aiment, les admirers les expédient. Mais il y a aussi un petit groupe qui dit, vous savez, que leurs farces peuvent être considérées comme mesquines. Ce sont les deux personnes qui semblent ne pas vouloir être là. Et je me demande, style, quelle est votre impression sur ceux qui les aiment un peu changés ? Est-ce que tu le vois? Êtes-vous toujours Workforce Pam et Jim ?

Angela Kinsey : Voici le truc, ce que j’aime chez Pam et Jim, c’est que quand nous les rencontrons, ils sont tous les deux si jeunes, vous savez, ils sont tous les deux à ce travail qu’ils ne pensent pas que ce sera leur travail pour toujours. Et ils essaient juste aussi de comprendre leur vie.

Et Jim, c’est sûr, c’est ce gars qui ne sait pas ce qu’il veut faire. Il est presque sûr que ce travail n’est pas ce qu’il veut faire. Mais il gagne sa vie, tu sais, et donc il s’ennuie. Il s’ennuie. Et c’est de là que sortent beaucoup de farces.

Angela Kinsey répond aux fans qui détestent Jim et Pam,

Bien que je pense que Dwight (Rainn Wilson) pourrait aussi me pousser à faire des farces, si je devais m’asseoir à côté de Dwight, je suis à peu près sûr qu’à un instant donné, je pourrais faire des farces amicales. Mais, je veux dire, Dwight pourrait rendre n’importe qui fou.

Mais je pense qu’à mesure que les personnages grandissent et évoluent et qu’ils deviennent parents, leur vie improve. Et tout d’un coup, Jim a besoin de ce travail. Il a une famille à nourrir. Et la façon dont il aborde le travail alter, ainsi que Pam. Et vous voyez moins les blagues de Jim de la vieille école à mesure qu’il vieillit et mûrit. Donc je suppose que c’est une très longue réponse pour dire qu’ils avaient besoin de grandir, et ils l’ont fait. Et puis, vous savez, j’expédie toujours Jim et Pam. Je suis written content qu’ils aient réussi.

Q : Je veux parler de votre partenariat avec Rocketbook, une marque de cahiers réutilisables. Pouvez-vous m’en parler un peu?

Angela Kinsey : Eh bien, j’étais ravi quand ils ont tendu la principal. Ils ont dit: ‘Nous voulons faire ça avec toi et Brian [Baumgartner].’ J’étais comme, oui. Je veux dire, j’adore les produits. En fait, je suis quelqu’un que j’aime – je suis un adepte du bloc-notes, vous savez, et je garde en fait le petit bloc-notes à côté de mon ordinateur, et je be aware un peu comme des choses dont je veux m’assurer qu’elles se sont produites dans la journée ou ce que les enfants vont et des trucs comme ça.

Mais ce qui est awesome pour moi, c’est d’être un bloc-notes avec Rocketbook, je peux maintenant le scanner et le télécharger, puis c’est dans la Dropbox, puis je peux le partager. Cela a donc changé la donne. Et aussi c’est vraiment convivial, comme pour de vrai, je suis un dinosaure avec la technologie, et si je peux l’utiliser, vous pouvez l’utiliser, et c’est vraiment abordable.

C’est donc un superb cadeau de vacances. Alors moi, j’avais tout ce que Rocketbook avait tout pour plaire. Et puis ils ont dit, Oh, et tu peux jouer avec Brian toute la journée. Et j’étais comme, dedans ! Je suis dedans.

Q  : Remark cela s’est-il passé de travailler avec Brian de cette manière ?

Angela Kinsey : Je mec, ça me faisait juste manquer de lui et de voir son visage tous les jours. Et nous sommes tous très bons pour rester en speak to. Vous savez, nous envoyons tous des textos et restons en contact et nous sommes très proches même après toutes ces années.

Mais juste être dans une pièce avec lui et commencer immédiatement à faire des choses et, vous savez, juste s’amuser. Je tenais cela près de mon cœur parce que nous étions si chanceux. Comme, nous avions un si bon groupe de personnes. Ils étaient vraiment notre, vous savez, la famille élargie.

Q : Retourner là où [the Office Ladies podcast] sommes quand il s’agit d’aborder l’ère article Steve Carell, je vais l’appeler. Ce que vous cherchez avec impatience? Y a-t-il quelque selected dans ces dernières saisons qui soit en fait aussi cher à votre cœur que les saisons précédentes?

Angela Kinsey  : Oui. J’ai eu un tel plaisir dans le triangle amoureux avec le sénateur et Oscar (Oscar Nuñez). Oscar est un ami très cher. Nous nous sommes rencontrés des années et des années avant The Place of work. Nous étions ensemble dans un sketch comique et avoir ces scènes avec Oscar était comme le meilleur. Donc j’ai vraiment hâte de voir toutes ces scènes.

Et j’ai vraiment passé un bon second avec James Spader. Il était hilarant, et j’ai hâte de partager quelques-unes des coulisses de la bande-annonce de hairstyle et de maquillage avec James Spader. Et oui, donc je pense qu’il y a encore des choses amusantes. Et bien sûr, comme, je ne veux rien donner.

Et je sais ce que c’est étrange de dire ça, mais il y a eu des times où j’ai pris une longueur d’avance et quelqu’un a écrit et dit: “Hé, je découvre juste The Business.” Et je me dis : ‘Oh, je suis désolé. Je pensais que j’avais réussi ça. Ce style de genre, Ok, il est sûr de partager maintenant la ligne. Mais évidemment pour mon personnage et Dwight, des choses vraiment géniales se sont produites vers la fin de la série et je suis vraiment ravi de partager cela et de remonter dans le temps.

Cette interview a été condensée pour cet post.