Apple demande un jugement déclaratoire pour déterminer qu'il n'empiète pas sur deux brevets de messagerie instantanée détenus par une société nommée Zipit Wi-fi, qui avait auparavant formulé des réclamations contre le géant de la technologie.




Dans une plainte déposée vendredi auprès du tribunal de district des États-Unis pour le district nord de la Californie, Apple affirme qu'il ne porte pas atteinte à la propriété intellectuelle de Zipit. Zipit Wi-fi est le créateur d'une plateforme de messagerie sécurisée.

Apple dépose un file pour mettre fin aux futurs procès en matière de brevets de Zipit Wireless

Zipit avait précédemment déposé une plainte contre Apple en juin 2020, alléguant qu'iMessage et les appareils mobiles d'Apple portaient atteinte à deux éléments IP, en particulier des brevets couvrant des terminaux de messagerie instantanée by using un place d'accès sans fil. Dans sa plainte de vendredi, Apple fait valoir qu'elle n'a pas enfreint les brevets motor vehicle ils concernent des produits dotés d'un "écran" et d'un "dispositif de saisie de données" distincts, ou d'un clavier matériel physique. Les iPhones d'Apple n'ont bien sûr qu'un écran et un clavier logiciel.

Soudain, et apparemment sans préavis à Apple, Zipit a volontairement rejeté son litige le 24 juin 2020, lit-on dans la plainte.



Apple affirme que la correspondance entre elle et Zipit remonte au moins à 2014. Au cours de ces conversations, Zipit a affirmé qu'Apple avait violé ses brevets, allégations démenties par Apple. Un accord n'a jamais été conclu et Apple estime que, malgré le récent retrait, Zipit est inclined de porter plainte à nouveau.

Le rejet par Zipit de précédents litiges sans préjudice "démontre qu'il est très probable que ... Zipit fera de nouveau valoir une contrefaçon" de ses brevets, fait valoir Apple.

"Une déclaration judiciaire est nécessaire pour déterminer les droits respectifs des get-togethers concernant les brevets revendiqués", indique la plainte.

Apple demande un jugement déclarant qu'il n'a pas enfreint et n'empiète pas sur les brevets de Zipit, ainsi que sur les frais de justice et les honoraires d'avocat.