in

"Awareness, ils grandissent vite"


La star de Nat Geo Wild, le Dr Jan Pol de The Amazing Dr. Pol, parle de famille. De sa femme Diane à son fils Charles, les Expert services Vétérinaires Pol sont de part en part une histoire de famille. Et récemment, sa petite-fille Abigail vient de célébrer un anniversaire qui a un peu ému le vétérinaire vétéran. Voici ce qu’il avait à dire.

Le Dr Pol a récemment accueilli son dernier petit-enfant

Charles Pol est le fils du Dr Pol, ainsi que producteur exécutif de l’émission de télé-réalité à succès Nat Geo Wild. Lui et sa femme Beth ont annoncé en juillet la nouvelle de leur famille grandissante.

“Chaque enfant est une bénédiction et nous sommes ravis d’accueillir un fils, Silas, dans notre petite famille”, a déclaré le pair à People. « Nous tenons à remercier tout le monde, plus particulièrement nos parents, pour leur amour et leur soutien. Nous sommes ravis de continuer cette aventure qu’on appelle la parentalité, même si cela signifie encore quelques nuits blanches et beaucoup furthermore de travail !

Quant au Dr Pol, le vétérinaire du Michigan a déclaré au position de vente  : « Nous sommes très heureux de l’arrivée de Silas. C’est toujours merveilleux d’accueillir un autre petit-enfant, et nous attendons avec impatience de nombreuses expériences heureuses avec lui !

De gauche à droite : Abigail Pol, son père Charles et son grand-père, le Dr Jan Pol

Sa petite-fille vient de fêter ses 2 ans

Récemment, sur les réseaux sociaux, le Dr Pol, né aux Pays-Bas, a annoncé que la sœur aînée de Silas, Abigail, venait de marquer à la fois son 2e anniversaire et le passage du temps à la vitesse de l’éclair, en publiant « Attention, ils grandissent vite  ! Veuillez vous joindre à nous pour souhaiter un très joyeux 2e anniversaire à Abigail ! #futuredrpol“

Charles a admis à Television set Exhibits Ace qu’Abigail est un naturel devant les caméras, et cela l’a pris au dépourvu.

“L’ensemble du processus a été très organique, donc cela semble un peu naturel”, a-t-il déclaré à propos de sa femme Beth. « Ma femme et moi nous connaissons depuis que nous sommes petits. Nous étions amis avant de nous rencontrer. Cela a en quelque sorte fait de l’ensemble du processus le meilleur type, rejoignant le casting de manière très transparente et organique. Et évidemment, Abigail est une façon naturelle, presque effrayante, de voir cette caméra et de la regarder. Et je suis comme wow.

Bien qu’il y ait fort à parier qu’Abigail puisse prendre l’initiative de son père dans l’industrie du divertissement, pour Charles, il a su très tôt que le travail vétérinaire n’était pas pour lui, comme l’a écrit le Dr Pol dans ses mémoires Ne tournez jamais le dos à une vache Angus.

“Tout comme je me souviens du jour où j’ai décidé que je voulais être vétérinaire, Charles peut se souvenir du jour où il savait avec certitude qu’il ne voulait pas être vétérinaire”, a-t-il écrit. « Nous avions chacun environ douze ans lorsque nous avons pris ces décisions. »

Le Dr Pol a emmené son jeune fils chez un vétérinaire chez un agriculteur amish tard dans la nuit. Froid glacial, il neigeait abondamment avec « des congères presque aussi grosses que la voiture », a-t-il ajouté.

Le vétérinaire avait été appelé pour aider un cheval à mettre bas, mais a découvert à son arrivée que le poulain était mort. En tirant le poulain mort, une odeur très forte et désagréable s’en est dégagée. “J’ai mis des chaînes dessus et je l’ai retiré”, a-t-il décrit. “Et c’est à ce instant-là que l’odeur qui avait été emprisonnée à l’intérieur a éclaté en une grosse imprecise nauséabonde. Oh mon Dieu, était-ce horrible.

Charles, malheureusement, n’a pas pu retenir sa réaction : « Tout son corps a tremblé juste un peu, et puis c’est tout. C’est sorti », a écrit le Dr Pol. C’était bien ça : avec la purge de Charles est allé tout désir de sa section de devenir vétérinaire.