in

Capitol Rioter qui a témoigné à l'audience du 6 janvier évite la prison


Un homme de l’Ohio qui a témoigné devant le comité du 6 janvier furthermore tôt cette année a reçu deux ans de probation pour son rôle dans l’attaque du Capitole, évitant toute peine de prison.

Stephen Ayres, 41 ans, a plaidé coupable en juin à une accusation de délit de conduite désordonnée ou perturbatrice dans un bâtiment restreint. L’accusation est passible d’une peine maximale d’un an de prison, mais un juge fédéral a condamné jeudi Ayers à la probation uniquement, reconnaissant et acceptant ses manifestations de remords.

Ayres a fait la une des journaux en juillet après son témoignage télévisé devant le Residence Pick out Committee enquêtant sur l’insurrection du 6 janvier lorsqu’il s’est excusé auprès de trois policiers qui ont défendu le Capitole contre une foule d’émeutiers pro-Trump ce jour-là.

Capitol Rioter qui a témoigné à l'audience du 6 janvier évite la prison

Au tribunal cette semaine, Ayres s’est excusé une deuxième fois, disant au “peuple américain” qu’il était désolé pour son comportement, selon l’Associated Push.

“Je prie tous les jours pour les officiers qui luttent contre cela, les familles qui ont perdu des êtres chers”, a déclaré Ayres. “J’espère juste qu’un jour je pourrai me réveiller et ne pas avoir à vivre avec ça tous les jours”, a-t-il déclaré.

Les procureurs avaient recommandé une peine comprenant 60 jours d’incarcération, mais Ayres a finalement échappé à la prison après que le juge de district américain John Bates a déclaré qu’il pensait qu’Ayres s’était sincèrement repenti pour ses actes, y compris son témoignage devant le panel du 6 janvier.

Lors de son témoignage de juillet devant le comité, Ayres a déclaré qu’il avait cru aux mensonges de Trump selon lesquels l’élection présidentielle de 2020 avait été volée, ce qui l’avait conduit à percer le Capitole le 6 janvier.

Au moins 919 personnes ont été arrêtées en lien avec le siège et près de 400 personnes ont plaidé coupable.