Le rappeur Common, l'artiste soudano-américaine Dua Saleh et le groupe de Californie du Sud Asiatica font partie des artistes qui ont été ajoutés au festival virtuel AfroPunk 2020, Planet Afropunk, qui se déroulera du 23 au 25 octobre.




Les nouveaux ajouts à la programmation incluent également le groupe expérimental de Caroline du Nord Black Haüs, le rappeur kenyan MC Yallah et le groupe punk Soweto TCYIF. Ces artistes rejoignent une liste déjà remplie de musiciens qui diffuseront des performances du monde entier, notamment Bootsy Collins, Ari Lenox, Yves Tumor, Tobe Nwigwe, Sampa le Grand, Serpentwithfeet, Meshell Ndegeocello, Moses Sumney et Duckwrth.

Common se joint au festival virtuel Afropunk 2020

En plus de toute la musique, Planet Afropunk propose une gamme complète de conférenciers, dont l'actrice Amanda Seales, Spectacle quotidien correspondant Dulcé Sloan auteur-compositeur-interprète / mannequin Dawn Richard et militante Tamika Mallory. En outre, il y aura une variété de « destinations numériques » avec un contenu spécial sur des questions spécifiques: par exemple, Bites & Beats reliera les participants à des restaurants appartenant à des noirs à proximité; Arts & Times mettra en valeur le travail de plusieurs artistes sud-africains; Hair & Beauty Village proposera des conversations qui approfondissent les facettes politiques, personnelles et culturelles des cheveux noirs; et Activism Row suscitera des discussions sur la réforme de la justice pénale, le racisme systémique et la ségrégation.




La participation de Planet Afropunk sera gratuite, mais les téléspectateurs seront encouragés à faire un don à des organisations telles que Black Futures Lab, Colour of Change, Movement for Black Lives, Equal Justice Initiative, Fair Count et le Bail Project.