Chaque movie Conjuring voit Ed et Lorraine Warren (Patrick Wilson et Vera Farmiga) enquêter sur un cas paranormal différent. Cela permet à chaque suite de s’attaquer à un sous-style légèrement différent de l’horreur paranormale, bien qu’il y ait toujours quelque chose de mal évoqué. The Devil Manufactured Me To It emmène The Conjuring dans une nouvelle path audacieuse.



Quelle est l’intrigue de « The Conjuring 3 » ?

En 1981, les Warrens ont aidé un prêtre à exécuter un exorcisme sur David Glatzel (Julian Hillard), huit ans. À la fin, le petit ami de Debbie Glatzel (Sarah Catherine Hook), Arne (Ruairi O’Connor) offre au démon son corps à la area. Cela semble mettre fin aux choses, mais c’est le début de The Conjuring 3, alors ne comptez pas dessus.

CONNEXES : « La conjuration : le diable m’a fait le faire » : quelle est la valeur nette du réalisateur James Wan ?



Toujours en proie à des visions démoniaques, Arne tue le propriétaire (Ronnie Gene Blevins) de la pension où travaille Debbie et ils vivent tous les deux. Les Warrens reviennent pour convaincre l’avocat d’Arne de plaider non coupable pour possession démoniaque. Ils ont ensuite entrepris de prouver leur théorie selon laquelle Arne était possédé.

Critique du movie The Satan Created Me Do It

« CSI : conjuration »

Malheureusement, The Conjuring : The Satan Produced Me Do It n’est pas un drame de salle d’audience de conjuration. Cela aurait été amusant de voir les Warrens faire valoir leur influence paranormale devant le tribunal. Pourtant, appelez cela la stage de découverte du procès.

Les Warrens recherchent les démons et les artefacts qu’ils trouvent dans la maison des Glatzel. Ils recherchent un sataniste qui a maudit la famille Glatzel. C’est un polar intrigant, mais les indices sont effrayants parce que Lorraine les obtient quand elle communie avec les esprits, et chaque fois qu’ils se tournent vers Arne qui est toujours tourmentée par eux.

CONNEXES : « Insidious » et « The Conjuring » ont tous deux été réalisés par James Wan, mais il y a quelque selected d’autre que les deux movies partagent

La partie la furthermore intéressante est lorsque les Warrens aident un autre officier avec son cas en échange d’informations qui aideront le leur. Les movies Conjuring pensent que les Warrens étaient absolument authorities dans la résolution de crimes occultes et la défaite du mal. La vraie vie, Warrens traitait toujours avec des sceptiques, mais c’est amusant de voir un movie où ils peuvent utiliser leurs pouvoirs surnaturels dans des contextes du monde réel.

Un exorcisme à la « conjuration »

Chaque movie d’exorcisme depuis The Exorcist se trouve dans l’ombre, y compris ses propres suites. The Conjuring : The Satan Manufactured Me Do It possède que le instant où un prêtre se présente à la maison Glatzel. Ils utilisent ce qui doit être des effets numériques modernes pour tordre les corps de manière démoniaque, bien que vous ne le sachiez jamais. Nous avons déjà été surpris par de vrais contorsionnistes dans les films d’exorcisme.

CONNEXES : Suki Waterhouse et d’autres 20-Somethings jouent des adolescents dans le movie d’horreur « Seance » pour une raison importante

Le réalisateur Michael Chaves saisit la character désorientante des visions d’Arne. C’est cohérent avec l’univers Conjuring en ce sens qu’il y a beaucoup d’espace sombre sur l’écran et que des choses effrayantes surgissent. S’il n’est pas cassé, ne le réparez pas. Cependant, dans les films et les spin-offs passés, les monstres ont trouvé des cash sombres effrayants dans les maisons des protagonistes. The Devil Built Me Do It capture le sentiment terrifiant de votre propre notion de la réalité qui vous trahit.

Le pouvoir de l’amour contre le diable

Ce démon riposte et n’est pas confiné à la maison des customers. Elle est peut-être l’esprit le as well as formidable auquel les Warrens aient encore été confrontés, mais cela donne également à toute la famille une opportunity de l’aider à la repousser. C’est encore in addition cohérent avec The Conjuring que l’horreur. La série parle de l’amour d’une famille et des familles qu’elle aide. Il est peut-être un peu furthermore lourd dans The Devil Built Me Do It que les entrées précédentes, mais cela ne vire pas encore dans schmaltz.

The Conjuring : The Satan Produced Me Do It ne montre toujours pas le procès, nous ne savons donc pas remark les Warrens ont convaincu le juge ou le jury que la possession était réelle. L’hypothèse est peut-être que les événements dont nous avons été témoins devaient être aussi convaincants pour le tribunal que pour le spectateur. Quoi qu’il en soit, The Satan Made Me Do It raconte une histoire de conjuration effrayante et diabolique en cours de route.