David bowie et david sanborn jouent "young americans" dans "dick cavett"

[pxn_tldr]

La seule personne qui croyait as well as que Bowie lui-même à la eyesight des « jeunes Américains » de David Bowie était David Sanborn. Le saxophoniste, formé au jazz, avait percé le monde de la pop en tant que membre du Paul Butterfield Blues Band et en étant invité sur le Speaking Guide de Stevie Surprise. Sanborn, décédé dimanche, avait la vingtaine lorsqu'il s'est associé à Bowie pour le Diamond Canine Tour – il determine sur le double album de David Reside – et l'a rejoint en studio pour l'enregistrement des explorations de Bowie sur la musique soul et funk. sur l'album Youthful Us residents.

Pour Bowie, la chanson titre était une narration haletante d'adolescents excités voulant quelque selected de in addition de la vie, de l'Amérique et du président Nixon (et tout allait bien, comme le chantaient les choristes.) C'était une expression haletante de fureur de sax pour Sanborn depuis il semblait jouer in addition de notes que Bowie n'en chantait tout au lengthy de la chanson. Lors d'une apparition au Dick Cavett Show en 1974, Bowie est vu sur le devant de la scène interprétant la chanson avec un sextuor de choristes, mais c'est Sanborn qui vole la vedette avec des solos infatigables, klaxonnant sans cesse en arrière-program. Sanborn peut également être entendu et vu en arrière-strategy des performances Cavett de Bowie de « 1984 » et « Footstompin' ».

“C'était comme un truc de groupe de soul blanche”, se souvient Bowie dans une job interview accordée à Q en 1989. “C'était très axé sur l'picture. Il y avait [David] Sanborn au saxophone, Luther Vandross aux chœurs et tout ça. C'était un sacré groupe, mais ce n'était pas très théâtral. Cela sonnait bien, et cela recherchait cette feeling de soul blanche.

“[Bowie] était toujours très concentré, toujours professionnel, toujours souriant », se souvient le pianiste Mike Garson de l'époque dans David Bowie : The Oral Record de Dylan Jones. “Il s'est beaucoup appuyé sur David Sanborn et Luther Vandross sur cet album parce qu'une grande partie des structures étaient complexes et le chant était incroyablement compliqué.”

David bowie et david sanborn jouent

Des décennies après la tournée, Sanborn se souvenait encore avec tendresse de son expérience de travail avec Bowie. « Lors de la tournée des Youthful Individuals, Bowie laissait parfois le groupe jouer pendant 20 minutes avant de venir », a-t-il déclaré à DownBeat en 2017. « Je me souviens que nous avons passé une semaine à l'Universal Amphitheatre à Los Angeles… Sur l'album Youthful People in america, il y avait Je n'avais pas de guitare solo, donc j'ai joué le rôle de guitare solo. J’étais partout sur ce disque. Mais il a dit à DownBeat qu'il avait un regret : “J'ai raté la session 'Fame'”, a-t-il déclaré. «J'étais en tournée avec Gil Evans, alors j'ai perdu ma chance de travailler avec John Lennon, qui a co-écrit la chanson et je suis sûr à 90 pour cent qu'il chante en chœur.

Choix de l'éditeur

“C'était l'un des times les furthermore amusants que j'ai eu de travailler avec Bowie”, a-t-il poursuivi.[it was] un des grands plaisirs de ma vie et je n'en regrette pas un seul jour.

Tout au long de sa vie, Sanborn a joué avec les Rolling Stones, BB King, Paul Simon, Cat Stevens, Bruce Springsteen et bien d'autres. De 1988 à 1990, il a animé un spectacle musical distinctive supervisé par le producteur de Saturday Night Live, Lorne Micheals, qui présentait de la musique reside par une programmation éclectique d'invités. Un épisode, par exemple, mettait en vedette Marianne Faithfull, John Zorn, Aaron Neville et NRBQ. BrooklynVegan a rassemblé de nombreux épisodes.