De toutes les différences culturelles entre Angela Deem et Michael Ilesanmi, fiancées de 90 jours, la in addition importante doit être le rejet whole d’Angela de l’idée que les épouses devraient être soumises à leur mari.




Sur 90 Working day Fiancé: Happily Ever Following Tell-All Element 3, animé par Shaun Robinson, l'argument d'Angela et Michael sur les différences de pouvoir et les rôles des sexes dans le mariage a été chauffé. Tania Maduro (l’épouse de Syngin Colchester), Debbie Johnson (la mère de Colt Johnson), Elizabeth Potthast Castravet (l’épouse d’Andrei Castravet) et Kalani Faagata (l’épouse d’Asuelu Pulaa) ont partagé leurs pensées.

Debbie, Kalani, Angela, Tania et Elizabeth discutent des femmes soumises, des hommes dominants

La tante de Michael a exigé qu’Angela soit « soumise » à son mari

Lors du récent Fiancé Inform-All de 90 jours, partie 3, une dispute a éclaté entre Michael et Angela au sujet de leurs problèmes de fertilité. À un moment donné, Angela a maudit durement Michael et lui a crié de « fermer la bouche ».




Mais tandis que Michael a reculé, sa tante Lydia n'était pas disposée à être aussi accommodante. La tante de Michael a dit à Angela: « Vous devez être soumise. »

« Nous sommes nigérians », a rappelé Lydia à Angela. « Notre lifestyle est différente. Vous devez le respecter.

Naturellement, Angela n'a pas très bien compris le mot « soumise », d'autant additionally que c'était un place de discorde majeur si souvent dans sa relation de trois ans avec Michael. Angela a volé de la poignée en réponse. Quand elle s'est calmée, la star de 90 Working day Fiancé a fait valoir que son mari devrait s'adapter à son idée de l'égalité et des rôles des sexes dans le mariage, et non l'inverse.

« J’en ai tellement marre d’entendre parler de la culture de tout le monde sauf de la lifestyle américaine », s’exclama Angela. « Pourquoi Michael ne demande-t-il pas ce que mon père a appris à ma mère ? »

Implorant ses camarades de casting de Fiancé de 90 jours pour voir son issue de vue, Angela a expliqué en outre qu'elle avait toujours promis à Michael qu'elle serait respectueuse envers sa famille – mais jamais soumise, obéissante ou soumise.

Kalani et Elizabeth ont offert leurs thoughts sur les rôles de style et les différences culturelles

Robinson s'est tourné vers Kalani, dont le mari Asuelu est originaire des Samoa, et Elizabeth, dont le mari Andrei est originaire de Moldavie, pour aborder le sujet de la « soumission » d'une femme en mariage. Kalani et Elizabeth s'étaient souvent heurtées à leurs propres partenaires en ce qui concerne les différences culturelles autour du sexe, du pouvoir et de la domination.

Kalani pensait que Michael et Asuelu étaient très similaires à certains égards. En tant que telle, a déclaré la mère de deux enfants, elle pensait qu'elle et Angela rencontraient parfois des défis similaires dans leurs relations.

« Je pense qu'ils viennent tous les deux de cultures où les hommes sont bien furthermore estimés que les femmes », a déclaré Kalani à propos d'Asuelu et Michael. « En Amérique, les femmes ne supportent pas vraiment ça. »

Elizabeth a accepté, arguant que les hommes issus de milieux culturels à prédominance masculine « avaient parfois du mal à le gérer » lorsque les femmes exigeaient d'être entendues. Andrei, qui s'est fait critiquer lui-même pour être « un mâle alpha chauvin » (au moins selon sa femme), sourit sciemment alors qu'Elizabeth semblait diriger ses commentaires vers lui.

« Je pense que parfois les gars ne peuvent pas vraiment gérer si une femme est tremendous forte et a des opinions », a affirmé la star de 90 Day Fiancé, « et si elle veut les choses d'une certaine manière. »

Tania et Debbie sont également intervenues alors que l’argument se poursuivait

Tania a également rejoint ses propres thoughts sur l'égalité des sexes (ou son absence) dans les relations.

Dans le pays d'origine de son mari Syngin, l'Afrique du Sud, Tania a insisté: « Les rôles de genre sont toujours très importants. Les femmes restent à la maison. Ils élèvent les enfants. Le jeune homme de 30 ans a fait valoir que Syngin avait parfois « eu du mal » avec l'idée d'être des partenaires pleinement égaux dans le mariage.

« Les Américaines sont courageuses », a approuvé Syngin, en accord avec l’évaluation de sa femme.

Mais tante Lydia a poursuivi en disant que ses croyances sur la soumission des femmes n’allaient pas changer. De in addition, la tante de Michael craignait qu’Angela pense pouvoir traiter Michael comme un esclave d'elle en raison de leur différence d’âge de plus de trois décennies.

« Même si elle est additionally âgée que Michael, elle est censée être soumise », a répété Lydia.

Tania a un peu contesté le position de vue de Lydia, se demandant si ce notion allait aussi dans l'autre sens.

« Les hommes devraient-ils être soumis à leurs femmes ? » la star de 90 Working day Fiancé a demandé ostensiblement la tante de Michael.

En réponse, Lydia a expliqué que seules les femmes étaient censées être soumises à leur mari. Elle a également fait valoir qu'Angela ne devrait pas crier ou élever la voix à Michael, peu importe leurs origines culturelles respectives.

Même la mère de Colt, Debbie, s'est jointe à elle pour se moquer de l'idée d'une femme soumise ou obéissante. Elle a fait valoir que, si Michael voulait être le dominant dans une relation, il n'aurait pas dû sortir de son propre contexte culturel pour trouver une femme – et certainement pas Angela, d'ailleurs.

« Il est sorti de cette tradition en épousant un Américain », a souligné Debbie. « Une fois qu'il est sorti de cette lifestyle, tous les paris sont ouverts. »

Michael a une fois de as well as tenté de s'affirmer comme « l'homme » dans la relation, mais Angela l'a de nouveau interrompu pour affirmer qu'il agissait complètement différemment autour de sa famille et autour de sa femme.

« Vous êtes deux personnes », l’a-t-elle accusé. « Autour de moi, tu es le Michael dont je suis tombé amoureux. Autour de votre famille, vous voulez être l'homme africain audacieux, alpha. «