Les démocrates ont sous-estimé la volonté des conservateurs d’effacer les œufs

L'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton, dans une job interview pour un livre à paraître, a fait certaines de ses remarques les additionally fortes à ce jour sur la chute de Roe v. Wade, arguant que le Parti démocrate avait sous-estimé le mouvement anti-avortement.

Avant la sortie en juin du livre « The Tumble of Roe : The Increase of a New The us », Clinton a déclaré au New York Times que les démocrates pensaient que le système judiciaire et les précédents juridiques protégeraient le droit à l'avortement – jusqu'à ce que la Cour suprême des États-Unis soit rendue. a statué en 2022 que ces droits n’étaient pas protégés par la Constitution.

« Nous ne l'avons pas pris au sérieux et nous n'avons pas compris la menace », a déclaré Clinton, la candidate du parti à l'élection présidentielle de 2016, au Instances. « La plupart des démocrates, la plupart des Américains, n'ont pas réalisé que nous étions engagés dans une lutte existentielle pour l'avenir de ce pays. »

« Nous aurions pu faire davantage pour nous battre », a-t-elle ajouté.

Les démocrates ont sous-estimé la volonté des conservateurs d’effacer les œufs

Le livre, écrit par les journalistes du Instances Elizabeth Dias et Lisa Lerer, examine les attempts déployés depuis des décennies pour démanteler Roe v. Wade et les ramifications de sa disparition.

Au cours de l'job interview, Clinton a déploré que les démocrates aient été « pris par surprise » par la décision Dobbs de la Cour suprême. Elle a fait valoir qu’elle n’avait jamais fait preuve de complaisance quant à la possibilité qu’une Cour suprême dirigée par des conservateurs annule Roe.

https://www.youtube.com/watch?v=vgkFb9dfQ9c

« Une chose pour laquelle je leur accorde le mérite, c'est qu'ils n'abandonnent jamais », a-t-elle déclaré au Instances. « Ils sont implacables. Vous savez, ils subissent une perte. Ils se relèvent. Ils se regroupent. Ils récoltent furthermore d'argent. »

« La manière dont ils opèrent est extrêmement impressionnante », a-t-elle poursuivi. « Et nous n'avons rien de tel de notre côté. »

Depuis la chute de Roe, les démocrates ont bénéficié des élections à travers le pays, de nombreux indépendants et même certains républicains soutenant les mesures électorales protégeant le droit à l'avortement. Et les candidats démocrates ont obtenu de bien meilleurs résultats que prévu lors des élections de mi-mandat de 2022, en partie parce qu’ils ont soutenu le droit à l’avortement, une placement largement conforme aux électeurs des banlieues qui se sont radicalement éloignés d’un Parti républicain désormais contrôlé par l’ancien président Donald Trump.

Les démocrates prévoient d’utiliser cette query contre Trump cette année, en disant aux électeurs que ce sont ses nominations à la Cour suprême qui ont désormais provoqué une mosaïque de lois sur l’avortement à travers le pays – certains États ayant promulgué des interdictions quasi totales de l’avortement et d’autres élargissant l’accès.

Trump a cherché à modérer ses thoughts sur la query. Il a critiqué l'interdiction quasi totale de l'avortement en Arizona, qui a depuis été abrogée par le législateur.

Mais Clinton prévient que les endeavours des conservateurs pour restreindre davantage l’avortement ne s’atténueront pas.

« Davantage de gens doivent se réveiller parce que c'est le début », a-t-elle déclaré au Situations. « Ils veulent vraiment que nous nous taisions et rentrions à la maison. C'est leur objectif. »

  • Les démocrates ont sous-estimé la volonté des conservateurs d’effacer les œufs.
  • Clinton déclare que les démocrates ont sous-estimé le mouvement anti-avortement.
  • Clinton regrette que les démocrates n'aient pas pris au sérieux la lutte pour l'avenir du pays.
  • Les démocrates prévoient d'utiliser la question de l'avortement contre Trump lors des prochaines élections.