Le directeur de la route des Beatles a déclaré qu'ils n'étaient pas à la hauteur de leur réputation d'être "bons et gentils"

À l’époque frénétique de la Beatlemania, les Beatles avaient la réputation d’être mignons, drôles et accessibles. Alors que certains craignaient qu’ils aient une mauvaise influence sur les jeunes, ils étaient, pour la plupart, nets. Le street supervisor du groupe, Neil Aspinall, a cependant déclaré qu’ils n’étaient pas vraiment à la hauteur de leur réputation.

Brian Epstein ne voulait fabriquer aucune partie de la réputation des Beatles

Le supervisor des Beatles, Brian Epstein, s’est retrouvé dans une place confortable pendant la Beatlemania. Il n’avait plus à promouvoir le groupe auprès de la presse ils sont venus à lui à la recherche d’histoires. Il ne voulait rien inventer sur le groupe. Au lieu de cela, il croyait que chaque histoire devrait promouvoir leurs attributs déjà existants.

“Dans tous nos files et dans toutes nos relations avec la presse, Brian n’a fait que souligner ce qui était bon à leur sujet”, a déclaré l’attaché de presse Tony Barrow, selon The Beatles: The Authorized Biography by Hunter Davies. “Il n’a jamais créé de bons points inexistants.”

C’était parce qu’une grande partie de leur charme venait du fait qu’ils se sentaient familiers aux admirers.

Le directeur de la route des Beatles a déclaré qu'ils n'étaient pas à la hauteur de leur réputation d'être

“Les Beatles étaient quatre gars du coin, du genre que vous auriez pu voir à la salle paroissiale locale”, a expliqué Barrow. « C’était l’essence même de leur interaction personnelle avec le general public. C’était l’appel. Les gens se sont identifiés à eux dès le début. Brian s’en est rendu compte et n’a jamais essayé de le cacher.

Le road manager des Beatles a déclaré qu’ils n’étaient pas ce que leur réputation leur donnait l’air d’être

De toute évidence, cette approche a fonctionné. Les Beatles sont devenus le groupe le additionally populaire au monde, en raison de leur musique et de leur charme. Pourtant, Aspinall et Mal Evans, qui ont travaillé en étroite collaboration avec le groupe pendant des années, n’ont pas pleinement compris l’image immaculée du groupe.

“Ce n’était pas vraiment le fait de Brian”, a déclaré Aspinall. «Il les a rendus moreover intelligents, les a mis en costume et s’est organisé. Mais ils ont toujours semblé être si bons, gentils et gentils, alors qu’ils ne le sont pas particulièrement, pas moreover que les autres.

Aspinall s’est demandé si les enthusiasts des Beatles voulaient juste qu’ils soient ainsi et aient ainsi fabriqué des personnalités pour le groupe.

“Je pense que les gens voulaient qu’ils soient comme ça”, a-t-il déclaré. «Les enthusiasts ont inventé l’image pour eux-mêmes. Je ne sais pas pourquoi. C’est exactement ce que les enthusiasts voulaient.

Il a déclaré que leur image publique s’était davantage alignée sur leur graphic privée après la mort d’Epstein en 1967.

“Ils apparaissent maintenant au public as well as comme ils étaient vraiment avant l’arrivée de Brian, tous des individus, faisant et disant ce qu’ils aiment”, a expliqué Aspinall. « Le community pense toujours qu’ils sont aussi gentils, mais peut-être qu’ils sont un peu ‘excentriques’ maintenant, c’est tout. C’est étrange, n’est-ce pas, comment les gens s’approprient une image ?

L’image immaculée était bonne pour leur carrière

John Lennon a admis que l’image du groupe à ses débuts était principalement une fabrication par eux-mêmes et les médias.

“Notre graphic n’était qu’une infime partie de nous”, a-t-il déclaré. « Il a été créé par la presse et par nous. Ça devait être fake parce que tu ne peux pas dire comment tu es vraiment. Les journaux se trompent toujours. Même quand les morceaux étaient vrais, c’était toujours vieux. De nouvelles photographs s’imposaient au moment où nous les quittions.

Celui qui a créé leurs pictures Beatlemania, que ce soit Epstein, les enthusiasts, le groupe ou la presse, a énormément aidé le groupe. Leur graphic en a fait l’un des groupes les in addition populaires qui aient jamais existé. Après trois ans de tournées, ils ont pu s’arrêter définitivement en raison de leur niveau de succès. L’arrêt de leur programme de tournée chargé a donné au groupe in addition de temps pour se concentrer sur la musique, ce qui leur a permis de créer certaines de leurs chansons les plus créatives, les as well as influentes et les plus influentes.