Votre playlist du week-finish pourrait-elle utiliser un peu furthermore d'assaisonnement? Rolling Stone Latin sélectionne certaines des meilleures nouveautés musicales d'Amérique latine, d'Espagne et du Portugal




Ed Maverick, Daniel Quién, «Nos Queda Mucho Dolor Por Recorrer»
Le balladeer indĂ©pendant Ed Maverick, alias Justin Vernon du Mexique, puise dans le riche hĂ©ritage de la musique rĂ©gionale mexicaine pour son solitary acoustique dĂ©sespĂ©rĂ© avec Daniel QuiĂ©n, «Nos Queda Mucho Dolor Por Recorrer» (ou, «We Have a Ton of Discomfort Left to Traverser"). Dans la toute nouvelle vidĂ©o, rĂ©alisĂ©e par Hermann Neudert, une jeune femme se dĂ©bat avec une fille amoureuse de sa meilleure amie. «Peu importe votre Ăąge ou la gĂ©nĂ©ration dont vous ĂȘtes issu», explique Ed. «Bien qu’il y ait beaucoup de choses Ă  vivre, bonnes et mauvaises, il est crucial de continuer Ă  avancer. Moreover qu'une chanson triste, c'est une chanson d'encouragement.

Ed Maverick, Maluma: RS Latin Music Picks pour la semaine du 27 juillet

Maluma, «Hawåi»

Maluma, fool colombien, joue dans un feuilleton qui lui est propre dans une nouvelle chanson, «Hawåi». Colorée par une tristesse estivale, la nouvelle vidéo de luxe a été tournée à Miami par le célÚbre réalisateur Jessy Terrero, et le scénario écrit par Maluma - qui met en scÚne le dénouement d'une relation addictive. «Hawåi» est le premier solitary de son prochain album studio, Papi Juancho.

Vanessa Zamora, «Ayer»

L'auteure-compositrice-interprĂšte nĂ©e Ă  Tijuana, Vanessa Zamora, confĂšre Ă  sa balladerie dĂ©chirante R&B une touche de trip-hop somptueuse dans «Ayer». Zamora dĂ©clare Ă  propos de sa nouvelle chanson et ressentez mĂȘme un lien avec la vie passĂ©e, mais pour de nombreuses raisons, vous ne pouviez pas ĂȘtre ensemble. Un coup de cƓur Ă©phĂ©mĂšre, un rĂȘve qui ne se projette pas dans la rĂ©alitĂ©. Mais l'espoir que les rĂȘves et les pensĂ©es soient le canal pour se connecter.



Ghetto Kumbé feat. Mélanie, «Djabe»

Les futuristes afro-colombiens Ghetto Kumbé ont libéré vendredi leur leading long métrage éponyme. Un album imprégné de mysticisme et de mantras pour le changement international, l'un des nombreux moments forts est la marche hypnotique de «Djabe», mettant en vedette l'énigmatique chanteuse Mélanie.

Mariah Angeliq et Ñengo Stream, «TĂłcame»

Reine des piĂšges latins en plein essor, Mariah Angeliq fait Ă©quipe avec le vĂ©tĂ©ran du reggaeton Ñengo Stream dans le sluggish jam «TĂłcame». C'est le dernier solitary de son nouveau goĂ»ter d'un EP, Typical.

Flor de Toloache, «Notre amour»

Le groupe de mariachi entiÚrement féminin Flor de Toloache apporte le chagrin d'amour dans leur ballade bilingue et inspirée de Motown, «Our Love».