El Alfa sur ‘Sagitario’ et le meilleur de Dembow – Rolling Stone

El Alfa ne s’arrête jamais. Tout au extensive de sa carrière de 15 ans, le pionnier dominicain a travaillé sans relâche pour apporter le dembow au monde – et cela a fonctionné. Le style est devenu massivement mondial avec lui au centre, respecté parmi ses pairs et l’ensemble de l’industrie de la musique latine en tant que chief féroce de dembow.

Au cours de la dernière année, il a apporté de nouvelles improvements à son son, en particulier sur Sabiduria de ce printemps, un album audacieux et varié qui comprenait des influences guaracha, des expériences avec les traditions mexicaines et des collaborations avec des rappeurs américains comme French Montana et Lil Pump. Aussi hallucinantes que soient les productions, El Alfa a également voulu rappeler aux gens que le trône du dembow est le sien. « Je voulais que les gens voient ma polyvalence, mais en fin de compte, je sais que les admirers recherchent également l’essence pour laquelle je suis connu. Donc, sur Sagitario, j’ai fait tout ce qui me représente – tous les sons du dembow et mes furthermore grands succès », a-t-il déclaré lors d’un appel de la République dominicaine.

Il a sorti l’album en trois mois, en le gardant secret pour ses enthusiasts et en le laissant tomber le leading jour de la saison du Sagittaire avec 18 chansons, pour représenter son anniversaire le 18 décembre. « Cet album s’appelle Sagitario parce que je lisais tout les choses qui représentent le signe du Sagittaire : les gens qui n’abandonnent pas, les gens qui commandent une pièce et font savoir aux gens qu’ils sont arrivés », dit-il. L’album célèbre à quel position il – et le style – sont venus. « Je me sens incroyablement heureux de la puissance mondiale du dembow en ce moment. Personne ne peut imaginer ce que j’ai dû traverser pour en arriver là où nous en sommes aujourd’hui, ce que nous avons dû traverser », dit-il. « Mais je pense que ma carrière montre que l’humilité et la sagesse vont loin. »

Avant de signer pour profiter de vacances bien méritées avec sa famille, El Alfa a décomposé cinq des morceaux les as well as essentiels de l’album.

« Suenala »

J’ai adoré celui-ci instantanément – les instrumentaux et les idées dans les paroles. De plus, Principe Baru, l’artiste avec qui j’ai enregistré, est quelqu’un qui représente la culture depuis des années maintenant et qui a beaucoup de regard dans la communauté dembow. Je voulais combiner son essence avec la mienne. Nous nous connaissons depuis environ huit ans.

Choix de l’éditeur

Quand je lui ai demandé d’être sur la chanson, il était content et il ne s’y attendait pas, mais j’ai pris cette initiative parce que c’était juste pour la chanson. C’est un artiste qui a travaillé dur mais qui n’a pas toujours obtenu le crédit qu’il mérite. J’ai toujours aimé son art et son type il éclate sur la chanson en criant et en étant bruyant, ce qui est sa façon de faire, alors je voulais le meilleur de lui et le meilleur de moi dessus.

https://www.youtube.com/watch?v=DAxH5hmdbXM

« Los Aparatos »

C’est une chanson qui compte 71 hundreds of thousands de vues sur YouTube jusqu’à présent, et cela est dû au fait que je suis indépendant et que je n’ai pas de contrat de label. Toutes les plateformes qui comprennent les artistes indépendants apprécient ce genre de choses, car or truck c’est là que vous voyez le expertise, pas le soutien ou la pression des labels. J’ai fait cette chanson avec Noriel, avec qui je suis à l’aise de travailler, et nous avons fait un gros succès ensemble. Quand j’ai commencé « Los Aparatos », j’ai eu l’idée et le principle. Quand je suis allé au studio, je suis allé avec Noriel parce qu’il apporte toujours de bonnes vibrations, et ça s’est mis en place.

Mais je n’arrêtais pas de penser : « Il manque quelqu’un ici. Ce n’est pas n’importe qui – la personne qui manque est quelqu’un qui n’a jamais chanté dembow, qui a une foundation de enthusiasts intéressante, que le community n’attend pas. Et puis Trueno m’est venu à l’esprit. C’est ce que j’essaie de donner aux lovers : quelque chose auquel ils ne s’attendaient pas et qu’ils n’avaient jamais entendu auparavant, mais sans trop m’éloigner des schémas rythmiques du dembow qui m’ont défini. Personne ne pensait que Almighty serait sur Sagitario non additionally, mais il y a des artistes que les followers veulent entendre sur dembow.

« La Maman de la Maman »

On pourrait dire que c’est l’une des as well as grandes chansons de mon catalogue jusqu’à présent. C’était un premier single, à partir de 2021, puis j’ai décidé que je voulais mettre le meilleur de mes succès dembow sur Sagitario, et il était logique d’ajouter celui-ci. Vous finissez par écouter tout l’album, comme lorsque Lousy Bunny a mis « Callaita » d’il y a trois ans sur son dernier disque.

Lié

La chanson est née il y a quelques années à Miami quand je traînais dans le studio de Pitbull. El Cherry Scom est l’un des artistes les furthermore observateurs et les in addition instinctifs, et il dit beaucoup de choses qui lui viennent de nulle part et qui sont des succès. Je m’entends vraiment bien avec lui, alors je voulais l’ajouter à la chanson. J’essaie d’aborder les choses avec beaucoup de self-control, et il y a tellement d’artistes en République dominicaine avec beaucoup de expertise qui ont juste besoin de cette poussée et de ce sens des affaires. Je m’entends aussi très bien avec Braulio Fogon il y en a un autre qui s’appelle Kaly Ocho. Je crois qu’il faut donner une opportunity aux jeunes gars – je fais ça depuis 15 ans et je suis reconnaissant du chemin que j’ai suivi. Je peux travailler avec de nouveaux skills et leur donner des conseils.

« Selfies Con Tres Milliones »

C’est très inhabituel et je l’ai enregistré avec l’un des in addition grands artistes de la République dominicaine. Il s’appelle Angel Dior. Il est nouveau, il a commencé à devenir gros il y a deux mois.

Presque chaque morceau est quelque chose que je fais avec Chael, mon producteur, et nous travaillons ensemble. Si nous obtenons des morceaux de quelqu’un d’autre, nous ajoutons des touches et faisons beaucoup pour les faire nôtres. Je dirais que 90% de ce qu’il y a sur l’album est quelque selected que nous avons entièrement fait nous-mêmes et enregistré en République dominicaine.

« Pila de Mueck »

Il y a tellement de danses qui sont populaires en République dominicaine en ce moment avec des muecas [“gestures”], donc je jouais avec ça et je l’ai raccourci en mueck. J’aime beaucoup celui-ci et il présente deux nouveaux skills en DR qui sont totalement nouveaux – personne ne les connaît. Je voulais montrer que c’est moi qui parie sur l’avenir et montrer que la seule façon de grandir est de donner une opportunité aux nouveaux talents.