in

Un expert en langage corporel souligne les signes que Meghan Markle était mal à l'aise avec le prince William et Kate Middleton lors d'une récente apparition

Le langage corporel de Meghan Markle a montré des signes qu’elle n’était pas à l’aise avec le prince William et Kate Middleton lors de leur récente apparition au château de Windsor. Un qualified en langage corporel a souligné certaines des manières subtiles dont Meghan a fait preuve de “maladresse” et d’inconfort.

Un professional en langage corporel souligne la “maladresse réprimée” de Meghan Markle

Le 10 septembre, Meghan et le prince Harry ont rejoint William et Kate au château de Windsor pour une promenade où ils ont salué les personnes en deuil et vérifié les hommages laissés à la reine Elizabeth. Le prince William a tendu une branche d’olivier à Harry et Meghan pour faire ensemble la uncommon apparition publique.

L’experte en langage corporel Judi James a partagé son analyse avec The Sun, repérant certains times où Meghan ne semblait pas particulièrement à l’aise avec William et Kate.

Un expert en langage corporel souligne les signes que Meghan Markle était mal à l'aise avec le prince William et Kate Middleton lors d'une récente apparition

James a souligné un geste qui donnait une indication de la “maladresse supprimée” de Meghan.

Elle a expliqué : « Au instant où elle est sortie de la voiture et s’est arrêtée sur area avec ses mains jointes à sa taille dans un geste de barrière subtil … en regardant pendant que Kate traversait pour se tenir avec William et Harry, le langage corporel de Meghan suggérait des niveaux de maladresse supprimée..”

William a semblé faire un geste vers Meghan pour l’inclure et la présenter à leur hôte. La duchesse de Sussex se tenait initialement à l’écart du groupe avant d’offrir un geste “inhabituel” en initiant une poignée de most important, selon James.

Le prince Harry a placé une main sur la taille de Meghan, ce qui a offert “des signaux de réconfort et de soutien”, a noté James.

Un skilled look at remark Meghan Markle a affiché des gestes «auto-rassurés»

James a également analysé remark Harry et Meghan se rassuraient mutuellement lorsqu’ils se tenaient la major.

“Une fois que le couple a pu se tenir la principal et reculer légèrement pour la marche, elle avait l’air moreover assurée”, a déclaré James à propos du niveau de confort de Meghan. “Et c’était son pouce qui frottait celui d’Harry dans le fermoir pour montrer que le besoin de soutien était passé d’elle à lui.”

Meghan a également semblé montrer des gestes «auto-rassurés», en particulier dans la façon dont elle a retourné ses cheveux. James a souligné les «rituels fréquents et plutôt emphatiques de coups de cheveux» pendant que les couples regardaient les fleurs.

“Certains de ces éléments étaient pratiques, grâce à l’inclinaison et à la flexion, mais certains ressemblaient à des signaux car-rassurants et auto-motivants qui auraient pu être davantage une problem de bravade”, a expliqué James.

Un pro en langage corporel se penche sur les derniers instants de Meghan au château de Windsor

Meghan semblait in addition à l’aise lorsqu’elle interagissait avec la foule. James a cependant remarqué à quel level Meghan semblait à nouveau mal à l’aise à la fin de l’apparition.

Le quatuor s’est réuni pour donner une dernière obscure à la foule et Meghan semblait incertaine sur le instant. Elle hésitait à faire signe de la key lorsqu’elle a été vue pour la première fois en educate de bouger ses cheveux sur le côté avant de rejoindre les autres pour faire un signe d’adieu.

Quand ils sont montés dans la voiture pour partir, James a souligné : “Alors que Kate ouvrait sa propre portière de voiture, sautant sur le siège avant, Meghan s’arrêta.”

Le prince Harry a ouvert la porte à Meghan et l’a aidée à “l’orienter vers son siège”, James partageant que la “maladresse de Meghan est earnings” lorsqu’elle était à nouveau avec William et Kate.