Netflix a un titre très surprenant dans le Top 10 cette semaine, et il met en scène un acteur bien-aimé. Dans la fente numéro 2, Here Comes The Boom de Kevin James se tient debout. C’est vrai, un film de 2012 dont on se souvient peu est difficile et surpasse Squid Game et d’autres gros frappeurs. Au cours de la pandémie, les téléspectateurs ont vu des titres étranges honorer le Top 10 de Netflix. Des films amusants qui ont été oubliés comme Real Steel ont eu un impact réel au cours des deux dernières années. Il est toujours intéressant de voir quels projets obtiennent cette poussée de l’algorithme. Maintenant, ce n’est pas fou de penser que les films de James se retrouvent toujours à surfer autour du service. Ses comédies ont séduit le public de tout le pays. L’un des aspects amusants de Here Comes The Boom est que l’homme drôle peut également faire fléchir ses muscles dramatiques. Ce ne sont pas que des gags burlesques pour James dans le long métrage de 2012. (Bien qu’il y ait encore des morceaux amusants à faire rire à haute voix.) À une époque où les gens essaient d’apprécier de plus en plus les enseignants, les scènes avec des réflexions sur la façon d’aider les communautés et les étudiants qui y vivent se démarquent.



Dans une conversation avec l’affilié Twin Cities de The CW, James a avoué qu’il devait vraiment changer son mode de vie pour ce rôle. « Oui, je devais me mettre en forme pour celui-ci. Environ 14 mois plus tard, nous avons commencé à changer mon alimentation et depuis, j’ai évidemment changé de nouveau », a-t-il plaisanté.

Le film n°2 de Netflix surprend le public avec une véritable histoire d'outsider

Tick, Tick. Boom est une suite très étrange de Here Comes the Boom pic.twitter.com/xxHU9VpMUo



« J’adore la sauce tomate, je ne peux pas m’en empêcher. Mais, l’UFC nous a donné sa bénédiction. Nous voulions que ce soit fidèle à la forme. Vraiment donner l’impression que je ne pourrais être qu’un gars potelé qui sort de la rue et dans l’Octogone et concourir. Nous avons travaillé très dur. Nous nous sommes entraînés avec tous les vrais gars de l’UFC et nous avons travaillé au combat, au combat et au levage. Tout. C’était vraiment une cavalcade d’entraînement.  »

Découvrez le synopsis de Here Comes The Boom ici :

« Autrefois lutteur universitaire, Scott Voss (Kevin James) est maintenant un professeur de biologie apathique de 42 ans dans un lycée défaillant. Lorsque des coupures menacent le programme de musique de l’école et son professeur (Henry Winkler), Scott passe à l’action. Il dépoussière ses compétences de lutte longtemps inutilisées et gagne de l’argent pour le programme en travaillant au noir en tant que combattant d’arts martiaux mixtes.Bien que l’infirmière de l’école (Salma Hayek) pense qu’il est fou, Scott gagne quelque chose auquel il ne s’attendait pas, et l’école se rallie derrière lui.  »

Avez-vous vu ce film sur Netflix cette semaine ? Faites le nous savoir dans les commentaires !