Goldman Sachs a déclaré qu’il « persuade fortement » à se faire vacciner contre le COVID-19, mais que c’est un choix « personnel ».



Goldman Sachs souhaite savoir combien de ses employés américains ont été vaccinés alors que le personnel retourne dans ses bureaux.

La banque a demandé à son staff américain de signaler s’ils avaient reçu le COVID-19 avant 12 heures. Jeudi.



La take note a été envoyée moreover tôt cette semaine aux banquiers qui n’avaient pas encore signalé leur statut vaccinal, a déclaré le Moments.

« L’enregistrement de votre statut vaccinal nous permet de planifier un retour moreover sûr au bureau pour tous nos employés alors que nous continuons à respecter les mesures de santé publique locales », indique le mémo, selon le Instances.

Il n’était pas clair si le rapport du statut vaccinal était obligatoire. Goldman Sachs a déclaré dans la note qu’il « motivate fortement » à se faire vacciner, mais a déclaré que le choix « est personnel », selon le Occasions.

La banque a déclaré au personnel du bureau de Manhattan en mai qu’ils n’avaient pas à porter de masques s’ils déclaraient leur vaccination – cela s’applique désormais à tous les employés américains, a rapporté le Periods.

Les travailleurs devront enregistrer la date à laquelle ils ont reçu le vaccin COVID-19 et le vaccin qu’ils ont reçu, a déclaré le Instances. Ils n’ont pas besoin de montrer de preuve, dit le mémo.

Goldman Sachs prévoit de réintégrer les employés américains au bureau d’ici la mi-juin. Les employés britanniques devront se présenter d’ici le 21 juin, a indiqué la société.

Le PDG David Solomon a déclaré en février que le travail à length avait un « effect énorme » sur les opérations de Goldman Sachs et l’a décrit comme une « aberration » que la banque corrigerait « le moreover rapidement probable ».