Le GOP reste divisé sur la candidature de Kari Lake au Sénat dans Purple Arizona

[pxn_tldr]

Lorsque Kari Lake s'est présentée aux primaires du Sénat républicain de l'Arizona en octobre dernier, de nombreux conservateurs ont été ravis de cette décision, convaincus qu'elle dynamiserait les électeurs de foundation lors des élections générales.

Mais Lake, un ancien journaliste de télévision qui a perdu de peu la class au poste de gouverneur de l'Arizona en 2022 deal with à la démocrate Katie Hobbs, reste une figure polarisante parmi l'électorat. Lake excite les plus fervents partisans de l'ancien président Donald Trump, mais l'Arizona, ces dernières années, s'est transformé en un État violet où les indépendants sont critiques et où les républicains à l'échelle de l'État ne sont pas assurés de victoires faciles.

Une enquête récente publiée par Emerson College or university Polling/The Hill a montré que Lake ne gagnait que 80 % des républicains et perdait approximativement 15 % des électeurs du GOP au revenue de son probable adversaire démocrate, le représentant Ruben Gallego. Il est encore tôt dans la campagne, mais les chiffres indiquent qu'elle n'a pas encore consolidé le soutien du GOP autour de sa candidature.

Et il existe un sentiment similaire parmi les dirigeants du GOP. Alors que beaucoup soutiennent sa campagne, d’autres ne sont pas vraiment ravis.

Le sénateur John Barrasso du Wyoming, président de la Conférence républicaine du Sénat, a déclaré à Politico que même s'il s'go to à ce que la plupart des candidats du GOP soient dépassés cette année, l'Arizona est un État trop significant pour le parti sur la carte nationale du Sénat. (Barrasso parle souvent avec Lake, selon Politico.)

“Pour moi, l'Arizona est un État de premier approach. Parce que c'est un siège ouvert au Sénat”, a-t-il déclaré au média.

Lake begin à obtenir des investissements indispensables de la part des républicains de Washington.

Le Comité sénatorial républicain nationwide (NRSC) est sur le place de dévoiler un achat conjoint de publicité télévisée en conjonction avec la campagne de Lake, selon Politico.

Mais l'ancien représentant de l'Arizona, Matt Salmon, qui s'est présenté contre Lake lors de la primaire du poste de gouverneur du GOP il y a deux ans avant de se retirer de la program, n'était pas optimiste quant à la viabilité de son ancien adversaire.

“Lorsque vous n'avez pas vraiment de conviction fondamentale en quoi que ce soit et que vous êtes prêt à prendre la situation que vous jugez politiquement opportune à ce instant-là, vous finissez par vous retrouver pris entre le marteau et l'enclume avant trop longtemps”, a-t-il déclaré. a récemment déclaré à propos de Lake lors d'une job interview avec Politico.

“En fin de compte, la fee sénatoriale républicaine va probablement se rendre compte d'ici peu qu'il existe de bien meilleures probabilities de victoire dans d'autres régions du pays”, a-t-il ajouté.

Le sénateur Todd Younger de l'Indiana, qui a présidé le NRSC de 2019 à 2021, a déclaré à la publication que l'Arizona ne figurait « certainement pas » sur sa liste actuelle des meilleures opportunités de ramassage pour le GOP cette année.

Les républicains sont pratiquement assurés de récupérer le siège de Virginie-Occidentale libéré par le sénateur démocrate Joe Manchin. Mais en additionally de l'Arizona, ils envisagent d'échanger des sièges dans le Montana, l'Ohio, le Maryland, le Michigan, le Nevada, la Pennsylvanie et le Wisconsin.

“Il est vraiment significant que les républicains contrôlent au moins un selected levier de pouvoir au Congrès”, a déclaré Youthful à Politico.

Mais il ne semblait pas sûr de s'impliquer dans la campagne de Lake à terme.

“Je ne sais pas si je participe à celui-là. C'est attainable”, a-t-il ajouté.