Le guitariste de Rush Alex Lifeson a sorti deux morceaux instrumentaux,  » Kabul Blues  » et  » Spy House « , pour promouvoir sa nouvelle guitare électrique Alex Lifeson Epiphone Les Paul Standard Axcess. Ils peuvent être entendus sur son site officiel.



Les chansons mettent en vedette le bassiste Andy Curran, le batteur David Quinton Steinberg et Lifeson sur  » tout le reste « . C’est la première musique qu’il sort depuis le Rush LP Clockwork Angels de 2012. La grande majorité de la musique que Lifeson a faite au cours de sa longue carrière était dans Rush, bien qu’il ait sorti le LP solo sous le radar Victor en 1996.

Rush est complètement inactif depuis la fin de leur tournée du 40e anniversaire en 2015. Le groupe a pris fin en janvier 2020 lorsque Neil Peart est décédé après une longue bataille contre le cancer du cerveau.



 » Neil nous a demandé de ne pas discuter [his illness] avec qui que ce soit « , a déclaré Lifeson à Rolling Stone plus tôt cette année.  » Il voulait juste avoir le contrôle. La dernière chose au monde qu’il voudrait, ce sont des gens assis sur son trottoir ou son allée chantant  » Plus près du cœur  » ou quelque chose du genre. C’était une grande peur de sa part. Il ne voulait pas du tout de cette attention. Et c’était vraiment difficile de mentir aux gens ou d’éviter ou de dévier d’une manière ou d’une autre. C’était vraiment difficile.  »

Le guitariste de Rush Alex Lifeson sort sa première nouvelle musique depuis 2012

Peart n’était pas un membre fondateur de Rush et il n’a pas joué sur leur premier LP en 1974, mais Lifeson et Geddy Lee disent que le groupe ne peut tout simplement pas exister sans lui. « C’est fini », a déclaré Lee à Rolling Stone plus tôt cette année.  » Je suis toujours très fier de ce que nous avons fait. Je ne sais pas ce que je ferai encore en musique. Et je suis sûr qu’Al ne le fait pas, que ce soit ensemble, séparément ou autre. Mais la musique de Rush fait toujours partie de nous. Et je n’hésiterais jamais à jouer une de ces chansons dans le bon contexte. Mais en même temps, vous devez respecter ce que nous avons fait tous les trois avec Neil.  »

Lifeson a ressenti la même chose. « J’adore jouer et je n’ai jamais, jamais voulu arrêter », a-t-il déclaré. « Et je me suis dit, vous savez, ‘Un jour, alors que je suis juste assis à chier mon pantalon, je voudrai toujours jouer de la guitare.’ Et c’est en quelque sorte parti maintenant. Après sa mort, cela ne semblait pas important. Mais je pense que ça va revenir.

On ne sait pas si Lifeson sortira un deuxième album solo ou une nouvelle tournée à un certain titre, mais avec la sortie de « Kabul Blues » et « Spy House », il a au moins fait le premier petit pas vers un avenir musical post-Rush.