Halestorm a enregistré une interprétation bruyante prévisible du tube de Who de 1974, « Long Live Rock », pour accompagner un documentaire également intitulé Long Live Rock.



La chanson, avec ses gros riffs et ses chants anthémiques, convient parfaitement au groupe. La chanteuse-guitariste Lzzy Hale exalte le rock & roll avec la même déférence que Roger Daltrey, même sur des lignes écrites par Pete Townshend comme: « Nous avons été le premier groupe à vomir au bar. La vidéo d’accompagnement montre Hale et ses camarades de groupe enregistrant la chanson, ainsi que des images du documentaire, qui sortira le mois prochain.

Le film, Long Live Rock… Celebrate the Chaos, se concentre sur le public qui assiste aux festivals de rock – en particulier les fans de hard-rock et de heavy metal. Le cinéaste Jonathan McHugh, qui a précédemment fait le doc Cosplay Universe, a fait équipe avec le producteur Gary Spivack, qui livre des festivals pour Danny Wimmer Presents, pour le film, qui comprend des interviews avec des membres de Metallica, Guns N ‘Roses, Slipknot, Rage Against the Machine, Halestorm et bien d’autres. Une bande-annonce est disponible sur le site Web du document.



Une projection en direct du film en première mondiale, accompagnée d’une séance de questions / réponses, aura lieu le 11 mars à 21 h. ET

Les racines du Who’s « Long Live Rock » se trouvent également dans un documentaire musical. En 1972, le groupe travaillait sur une émission spéciale et un album intitulé Rock Is Dead – Long Live Rock ! sur l’histoire du groupe. Townshend a ensuite déplacé ses idées du film vers ce qui est devenu Quadrophenia. « Long Live Rock » est finalement sorti sur la compilation de 1974, Odds & Sods, qui a rassemblé les naufragés de la carrière de Who, mais ce n’est qu’en 1979 qu’il est devenu un succès lorsqu’il a été réédité en single pour accompagner le Who documentaire The Kids Are Alright.