in

Hemlocke Springs est heureux de faire vos «hymnes de fille noire maladroite» – Rolling Stone

Devenir un chanteur professionnel n’était pas le strategy de Hemlocke Springs. Née Isimeme Udu à Harmony, en Caroline du Nord, la star en herbe avait des projets as well as académiques pour son avenir : après avoir obtenu un diplôme en biologie de Spelman et pensé à une carrière dans le domaine médical, son intérêt pour la bioinformatique l’a conduite à la maîtrise ès sciences de Darmouth.

“Au cours de mes deux premiers mois ici, je commençais à penser que l’école de médecine n’était pas pour moi”, dit-elle en riant. Elle parle à Rolling Stone depuis son appartement actuel près du campus de Dartmouth avant de rentrer chez elle en Caroline du Nord. “Mon truc, c’était comme” je vais faire de la recherche médicale, peut-être obtenir des content articles, et ensuite je pourrai faire mon doctorat quelque aspect.

Mais la musique s’est attardée à l’arrière-approach de la vie d’Udu. Elle a fait de la chorale au collège et a été initiée à GarageBand par un ami au lycée. Elle a joué avec le programme, investissant finalement dans Logic pendant ses études universitaires.

Hemlocke Springs est heureux de faire vos «hymnes de fille noire maladroite» – Rolling Stone

“C’était une sorte de mécanisme de tension”, explique-t-elle. “Chaque fois que je voulais juste sortir des choses, je me disais simplement” Je vais juste continuer sur Logic “. Mais ça n’a jamais été quelque selected de concret. Juste un passe-temps.

À peu près au second où elle a commencé à faire des chansons sur GarageBand et Logic, Udu est devenue obsédée par la musique des années 80. Elle avait grandi en aimant l’EDM comme Cascada et Calvin Harris ainsi que des groupes de K-pop comme BTS et EXO, mais une recommandation Spotify de “Every person Needs to Rule the Environment” de Tears for Fears l’a envoyée dans une synth-pop alimentée par la nostalgie. trou de lapin qui a remodelé son goût et son inspiration musicale.

Alors qu’elle commençait son programme à Dartmouth, Udu a commencé à se demander si elle devait laisser les gens entendre les chansons qui devenaient des réalités in addition pleinement formées. Elle mettait une chanson sur SoundCloud pour la supprimer immédiatement peu de temps après. Puis, un jour, elle s’est lassée d’abandonner si vite.

« J’ai toujours été réticente à révéler que je chante et que je fais Logic à côté », explique-t-elle. Vers le début de cette année, elle a pris la résolution de la posséder et de commencer même à en parler à ses amis. “Je voulais juste me débarrasser de ce sentiment d’embarras.”

Choix de l’éditeur

Au printemps, Udu, sous le nom de Hemlocke Springs, a sorti une démo intitulée “Jacob” qui a ensuite été suivie de “Gimme All Ur Luv”, une romance indépendante d’une chanson avec l’un des refrains les furthermore rêveurs de l’année. Il a été écrit à une époque où elle était vraiment déprimée, prenant trois de ses cours les moreover difficiles. Elle évitait une affectation pour l’un de ces cours et se remettait d’un épisode de Covid lorsqu’elle est restée debout tard une nuit pour écrire la piste. Cela a fini par changer sa vie.

“J’étais juste en prepare d’entrer dans TikTok”, dit-elle. Elle a vu comment des artistes indépendants ont fait la marketing de leurs propres chansons là-bas et a pensé qu’elle pourrait aussi bien l’essayer elle-même. “Je l’ai posté. Et je suis allé dormir. Et je me suis réveillé et il a eu moreover de vues que je ne le pensais.

Elle a pensé à supprimer la vidéo, mais quelque selected lui a dit de ne pas le faire. “J’ai raccroché le téléphone et je me souviens m’être réveillé et avoir vu Grimes le commenter.”

Depuis lors, toute la vie d’Udu a commencé à changer. Elle avait un phase sur lequel elle devait se concentrer l’été dernier et bien sûr sa dernière série de cours dans son programme de maîtrise. Elle ne voulait pas encore abandonner ses études. Mais en attendant, elle s’est concentrée sur ce qui pourrait être, en signant avec des professionals et en commençant à penser à sa prochaine chanson. En septembre, elle entre pour la première fois en studio avec un producteur.

« J’ai juste l’habitude de le faire dans le coin de ma chambre », dit-elle. “Même s’il était un peu in addition élaboré, il ne semblait pas trop grand.”

Ils ont travaillé sur deux chansons qui ont fini par recevoir des “réactions sévères” de ses amis. L’un d’eux a souligné à quel place la edition démo de “Girlfriend” sonnait mieux au lieu de la prise en studio. Elle a écouté, a fait mixer et masteriser la prise autoproduite, puis a laissé tomber un aperçu alors qu’elle se rendait à une fête d’Halloween.

Lié

“Girlfriend” a amassé plus d’un million de flux Spotify et furthermore de 50 000 vidéos avec la bande-son avant-gardiste de la chanson pour toutes sortes de contenus. Beaucoup de vidéos s’extasient simplement sur la qualité de la chanson.

“Les gens disent que ça leur rappelle une chanson de Prince, et je me dis ‘Prince ? ! ‘ Je ne suis qu’une petite fille de la campagne !

Elle a été particulièrement émue lorsqu’elle a vu une vidéo de quelqu’un disant que c’est une excellente chanson pour “stimming”, ou comportement d’auto-stimulation, que les personnes autistes utilisent souvent comme forme de libération physique. Elle s’est également sentie vue par les gens qui l’appelaient «l’hymne maladroit des filles noires.

“Ceux-ci en particulier m’ont beaucoup touché”, dit-elle. “Je suis juste heureux que les gens l’écoutent.”

Tendance

Udu n’a pas encore exclu un doctorat, mais elle est également ravie de voir où sa carrière musicale la mènera. Elle veut sortir un album bientôt et peut-être même se produire.

“Maintenant que j’ai l’opportunité de le faire, je me dis ‘Oh tire, ouais ! Allons y pour ça ! ‘”