En 1982, le réalisateur Ron Howard se mouillait encore les pieds en tant que cinéaste. Grand Theft Auto, son premier film à cette époque, a bien fait au box-office environment en 1977. Après avoir réalisé quelques téléfilms, Howard était prêt pour un autre extended métrage.



Avec Henry Winkler, Michael Keaton et Shelley Prolonged, Evening Shift serait finalement un énorme succès critique et au box-office. Mais le processus de réalisation du film, selon Winkler, a été éprouvant pour son réalisateur.

Henry Winkler a déclaré que Ron Howard était très nerveux dans la réalisation de Night time Change de 1982

Winkler n’était pas « à l’aise » de travailler avec Keaton au début

Howard n’était pas le seul débutant relatif sur le tournage de la comédie. Le nouveau venu Keaton a dépeint Invoice « Blaze » Blazejowski, collègue enthousiaste et entrepreneur de la morgue, à Chuck Lumley de Winkler, un ancien Wall Streeter qui abandonne la study course de rats pour un environnement paisible parmi les morts.



Finalement, Blazejowski demande à Lumley d’utiliser son savoir-faire financier pour ouvrir un assistance de prostitution à la morgue.

Pour l’acteur de Delighted Days, qui surfait sur la vague de la célébrité au instant où il réalisait Evening Change, c’était un malaise qu’il ressentait au départ en travaillant avec Keaton. En ce qui concerne Howard, c’était fantastique.

« Quand Henry a lu pour la première fois avec Michael, il a dit: ‘Le gars est talentueux, mais je ne sais pas si je suis à l’aise de travailler avec lui' », a déclaré Howard au Washington Put up en 1982. « Je lui ai dit que c’était bien, parce que Chuck, dans le movie, n’est certainement pas à l’aise avec Invoice. Avant longtemps, ils allaient bien, mais il y a eu cette première semaine ou deux où Henry n’était pas très à l’aise avec les rythmes de Michael et c’était bien – cela a donné à leur relation une texture déséquilibrée.

« Night Shift » a trouvé Howard se sentir « plus libre » en tant que réalisateur

Le réalisateur Ron Howard a été humilié par Bette Davis sur un plateau de cinéma: « J’ai sauté quelques tums »

L’ancien acteur d’Andy Griffith Demonstrate attribue à la sitcom des années 1960 la naissance en lui de l’observation du réalisateur, de rendre les scènes authentiques et naturelles.

Il a dit à la Directors Guild of The usa qu’il était « vraiment nerveux » en créant Grand Theft Vehicle en 1977, mais au minute où Evening Change est arrivé, « j’étais beaucoup in addition lâche et furthermore libre. J’ai pu laisser Michael Keaton courir avec ce caractère sauvage et lui faire confiance.

Winkler a déclaré que Howard était anxieux de fimer « Night Shift »

Même s’il se sentait in addition libre, Howard était après tout encore sur son deuxième very long métrage en cinq ans, et donc une certaine nervosité était compréhensible.

« Ron m’a demandé d’être dans son leading film pour un grand studio pour Warner Brothers », a déclaré Winkler à la Tv Academy Basis en 2006. « Je me suis dit: ‘Eh bien, je viens de jouer au Fonz pendant dix ans, alors peut-être que je vais jouer Ron maintenant, je jouerai Richie. Alors j’ai pris [the role of] Chuck dans l’équipe de nuit.

« Ron Howard était très nerveux, parce qu’il était jeune », a-t-il ajouté. « Il ne savait pas si l’équipe et les acteurs de cette taille dans un grand film l’écouteraient, auraient du respect pour lui. »

L’acteur de Arrested Growth a expliqué que Howard n’avait pas à s’inquiéter automobile il gagnait naturellement l’attention de son entourage.

« Il y avait une publicité à l’époque pour E.F. Hutton, qui était une société de bourse », a déclaré Winkler. « Et le truc est allé, » Quand E.F. Hutton parle, les gens écoutent. « Et puis tous les extras dans la publicité attendraient d’entendre E. F. Hutton.

« Vous poseriez une issue à Ron Howard sur le plateau, » continua-t-il. « Il dirait: » Laisse-moi réfléchir à ça « . L’équipe entière, toute la distribution, attendait d’entendre ce que Ron avait à dire. Parce qu’en un quick, il a eu le contrôle total, le plein regard de toute l’opération.