Il y a beaucoup de chiffre d’affaires dans le monde du divertissement. Les célébrités ont souvent des exigences contradictoires sur leur temps, et l’ouverture d’un projet peut être la fin brutale d’un autre rôle. Pendant ce temps, la dépendance de l’industrie du divertissement à la popularité peut en faire un endroit particulièrement instable. Si le réservoir est évalué, cela peut signifier une éviction sans cérémonie des positions même établies.



En ce qui concerne le roulement fréquent, The Chat a été une resource de ragots et de rumeurs. L’émission de télévision de jour a vu une sorte de porte tournante de co-animateurs au fil des ans.

Holly Robinson Peete faisait partie de ceux dont le temps sur The Speak a pris fin. Qu’y avait-il derrière le départ ?



« The Talk » est diffusé depuis 2010

« The Talk » : Sheryl Underwood vote-t-elle républicaine ?

Il y a beaucoup de talk-reveals en journée, et la valeur nette stupéfiante de nombreux animateurs démontre qu’ils sont extrêmement populaires et lucratifs. Lorsque The Speak a été créé en 2010, il est entré dans un domaine encombré et établi, mais il s’est rapidement distingué en tant que favori des lovers. Le idea, initialement développé par l’acteur Sara Gilbert, reflète le format de l’émission rivale d’ABC, The See.

Pourquoi Holly Robinson Peete a-t-elle quitté l'émission de télévision de jour ?

Un panel de co-animateurs se penche sur les actualités du jour à travers une gamme de sujets. des potins sur les célébrités et des événements décalés intéressants. Les personnalités des femmes impliquées ne correspondent pas toujours, mais ces différentes views font partie du tirage au type.

Le chiffre d’affaires a marqué « The Talk » tout au long de sa class

« The Talk » : Quelle est la valeur nette de Sheryl Underwood ?

Notamment, la moitié d’entre eux n’ont pas atteint la deuxième saison. Leah Remini, Holly Robinson Peete et Marissa Jaret Winokur n’ont joué le rôle que pendant une seule saison.

Bien que ce mandat ait peut-être été exceptionnellement court docket, il y a eu de nombreux autres chiffres d’affaires au fur et à mesure que la série progressait. En fait, maintenant que Sharon Osbourne a été évincée, aucun des membres d’origine ne reste.

Sheryl Underwood, une comédienne devenue célèbre tout au lengthy des années 1990 et au début des années 2000, est entrée dans la série au cours de la deuxième saison. Ses fréquentes apparitions dans des émissions de radio lui ont donné une compréhension claire des plaisanteries rapides nécessaires pour faire fonctionner ce genre de communicate-show, et elle est devenue le membre le moreover ancien de la distribution actuelle.

Holly Robinson Peete a quitté « The Talk » après la saison 1

Holly Robinson Peete a une longue carrière d’actrice qui a commencé avec une apparition dans Sesame Road alors qu’elle n’avait que quatre ans. Elle a été choisie aux côtés de Leah Remini, Marissa Jaret Winokur, Sara Gilbert, Julie Chen et Sharon Osbourne comme l’une des co-animatrices originales de The Communicate.

Comme le rapporte Us Weekly, Remini, Winokur et Peete seraient tous absents de la série lors de la première de la saison 2. Le départ de Peete était lié à des spéculations et à des rumeurs qui se sont approfondies lorsque Remini a tweeté en 2012 que Sharon Osbourne avait trouvé que Peete et Remini étaient un « ghetto ».

In addition tard, Peete a expliqué à quel issue la predicament était pénible pour elle. Comme l’explique The Hollywood Reporter, Peete n’a pas été informée de son retrait de la série : « Je viens de commencer à entendre des rumeurs selon lesquelles d’autres personnes ont été embauchées. Donc, je me dis : « Ça va être une desk bondée. » Et je ne pouvais rien obtenir de mes brokers, personne ne pouvait rien obtenir de qui que ce soit.  »

Ce n’est que quelques jours avant le début du tournage que Peete a officiellement appris qu’elle ne poursuivait pas, et elle a regardé la première pour voir si la série expliquerait pourquoi elle avait été retirée. « C’était une période très, très frustrante – la période la in addition frustrante de ma vie professionnelle », explique Peete. Elle n’a jamais réussi à conclure ce qui n’allait pas, mais elle a fait allusion à des tensions interpersonnelles sans nommer aucun nom.

« Le principal problème avec The Talk est que lorsque vous avez quelqu’un qui est en posture de pouvoir et qui peut prendre des décisions, il n’y a pas beaucoup de recours, il n’y a pas beaucoup de conversations », a expliqué Peete.