Au moment de dévoiler ses nouveaux smartphones, le constructeur chinois désigne Qwant comme moteur de recherche par défaut. Le moteur de recherche d’environ 5 millions d’utilisateurs par mois se voit donc servir sur un plateau, le marché européen à travers cette alliance avec Huawei. Les deux organisations ont d’ailleurs décidé de mener à terme plusieurs autres projets qui verront le jour dans les prochains mois. Découvrez plus en détail les principaux points de cet accord.



Quelle conséquence engendre cette décision de Huawei ?

Cette annonce est rendue publique alors que Huawei a désigné Tom Tom pour remplacer les services de Google Maps dans ses téléphones. Il en est désormais de même pour le moteur de recherche par défaut qui sera remplacé par Qwant et installé dans les smartphones de la marque depuis l’usine. L’application conçue pour cet effet donnera accès à un moteur de recherche et une rubrique destinée à la diffusion de l’actualité basée sur le même modèle que Google. Toutefois, la plupart des fonctionnalités sont actuellement en version bêta, telle que Qwant Maps qui sera certainement le prochain projet sur lequel les deux entreprises collaboreront.

Notez également que les nouveaux smartphones P40 et P40 pro de Huawei seront immédiatement dotés du navigateur de la marque avec le moteur de recherche de Qwant par défaut. Le fabricant laisse tout de même la possibilité à l’utilisateur de choisir Bing ou Google dans les réglages de l’appareil. Pour l’heure, cet accord signé entre la marque chinoise et l’entreprise de technologie française ne prend en compte que quelques pays d’Europe à savoir : l’Allemagne, l’Italie et la France. Néanmoins, une extension de la zone géographique est déjà envisagée pour la marque afin de conquérir toute l’Europe. Cette collaboration est une aubaine pour le moteur de recherche. Puisqu’il profitera de ce canal pour prôner ses particularités, surtout en matière de protection de la vie privée de ses utilisateurs.



Protection des données privées

Le monde fait aujourd’hui face à une chasse aux données des internautes. Le moteur de recherche garantit ainsi une protection de toutes les données qui transite à travers sa plateforme. Avec environ 5 millions de visiteurs par mois, Qwant verra son audience augmenter de manière exponentielle les prochaines semaines, car la plupart des internautes prennent désormais conscience de l’intérêt de protéger leurs données personnelles.
Sur smartphone, le moteur de recherche a enregistré environ 1,9 million de visiteurs. Un chiffre qui ne tardera pas à s’accroitre grâce à ce nouvel accord signé avec le constructeur chinois. De plus, Huawei garantit avec l’aide son partenaire, une protection de la vie privée de tous ses futurs utilisateurs.

Huawei choisit Qwant pour remplacer Google sur ses téléphones

L’application Qwant est conçue sous le même principe que le navigateur Firefox et intègre une fonction d’anti-traçage par défaut activée. Pour les autres smartphones déjà disponibles sur le marché, le fabricant propose de mettre à la disposition des utilisateurs la possibilité de télécharger l’application française dans le magasin AppGallery.

Un moyen pour Qwant de gagner en notoriété

S’associer au deuxième plus grand constructeur de smartphone au monde est une occasion précieuse pour Qwant de gagner en notoriété, surtout sur le marché étranger où il est peu présent. Grâce à ce partenariat, les deux marques souhaitent travailler ensemble sur plusieurs autres projets.

Que ce soit sur les nouveaux comme sur les anciens téléphones de la marque Huawei, les utilisateurs auront toujours la possibilité de choisir le moteur de recherche Google dans les réglages. Une décision qui permettra aux anciens utilisateurs de migrer progressivement vers la nouvelle solution proposée par Huawei.