in

Les initiés et les VC s'attendent à une vague de fusions et acquisitions d'apprentissage automatique

Les valorisations des entreprises sont massivement réduites à mesure que le marché se dégrade, avec de nombreuses augmentations de excursions de desk et des licenciements. Les initiés et les investisseurs s’attendent désormais à une grande vague d’acquisitions, et de nombreuses startups d’apprentissage automatique sont des cibles de choix.

Certaines des startups les plus susceptibles d’être récupérées font partie de ce que les investisseurs et les initiés appellent parfois le “club ARR symbolique de 10 millions de dollars”, qui fait référence aux entreprises qui ont recruté quelques gros shoppers initiaux mais qui n’ont pas encore pénétré le courant dominant.. Avec un ralentissement imminent, leurs clientele peut chercher à réduire rapidement les coûts – ce qui se ferait au détriment des startups qui comptent sur leurs offres.

Comme avec la plupart des systems émergentes, les nouvelles startups d’apprentissage automatique trouvent généralement un endroit idéal dans le domaine en évolution rapide et créent un produit comme un coin dans les clients. Ceux qui réussissent peuvent ensuite lancer des produits supplémentaires et se développer progressivement jusqu’à posséder une grande partie des flux de travail d’apprentissage automatique de leurs shoppers. Ceux qui ne peuvent pas construire une entreprise tough sont acquis ou finalement fermés.

Les initiés et les VC s'attendent à une vague de fusions et acquisitions d'apprentissage automatique

Avec les disorders actuelles du marché et la baisse des prix des startups, cela signifie qu’il y aura probablement de nombreuses opportunités d’acquisitions, soit sous forme d'”acquisitions”, soit pour racheter une technologie clé. Snowflake, en particulier, envisagera probablement des acquisitions après avoir dépensé 800 tens of millions de bucks sur une plate-forme d’apprentissage automatique appelée Streamlit.

“Je pense que les 6 prochains mois, si les choses restent là où elles sont, il pourrait y avoir des opportunités intéressantes sur le entrance des fusions et acquisitions. Pas nécessairement de grandes fusions et acquisitions, mais je pense qu’il y aura des réinitialisations d’évaluation sur certaines des sociétés privées là-bas cela pourrait créer des opportunités intéressantes », a déclaré le directeur financier de Snowflake, Mike Scarpelli, lors du dernier appel aux résultats de la société.

Scarpelli a poursuivi en expliquant qu’il y avait certains domaines sur la feuille de route de l’entreprise où il peut être judicieux d’envisager des acquisitions à la fois pour du staff supplémentaire et des achats de technologie.

“Nous ne recherchons pas de revenus mais de bonnes équipes et de la technologie à une valorisation as well as raisonnable”, a-t-il déclaré.

Les mêmes outils qui engendrent des valorisations d’un milliard de pounds perdent leur éclat

L’espace de catalogue de données, qui comprend des startups comme la société Alation de 1,2 milliard de pounds et la société Collibra de 5,25 milliards de bucks, est l’un des nombreux domaines de l’industrie de l’apprentissage automatique qui, selon des resources, peut être difficile à prouver en tant que produit autonome convaincant, qui le rend mûr pour les acquisitions. Une autre partie de ce flux de travail qui revient fréquemment est les magasins de fonctionnalités.

Les magasins de fonctionnalités permettent aux développeurs d’éviter d’exécuter inutilement des recalculs massifs lors du déploiement d’un composant d’apprentissage automatique d’un produit. Le plus grand acteur est Tecton, qui gère l’outil de magasin de fonctionnalités open up resource Feast. Tecton a été fondée en 2019 par les créateurs des outils d’apprentissage automatique Michelangelo d’Uber.

Tecton est depuis allé au-delà des magasins de fonctionnalités vers d’autres produits, et comme de nombreux outils open source, Feast sert de rampe d’accès à un outil moreover sophistiqué (et additionally lucratif). Mais les initiés se demandent si un magasin de fonctionnalités – qui à l’époque était suffisant pour rapporter à Tecton un financement de 60 thousands and thousands de pounds d’investisseurs comme Sequoia et Andreessen Horowitz – peut être un produit autonome. Tecton et Rasgo, une autre startup qui s’est lancée sur l’élan des magasins de fonctionnalités, ont depuis poussé dans de nouveaux domaines.

“Cette terminologie a été un peu délicate pour nous. Il est vraiment facile d’entendre le mot” magasin “et de penser à une table de base de données”, a déclaré Michael Del Balso, PDG de Tecton. “Ce que nous avons vu, et nous le voyons encore et encore, des équipes qui mettent l’apprentissage automatique en creation. Ils sous-estiment ce problème.”

C’est à bien des égards un retour à la issue séculaire de savoir si quelque selected est une fonctionnalité ou un produit. La startup d’apprentissage automatique Dataiku, par exemple, a un composant de magasin de fonctionnalités, tandis que Tecton a rapidement essayé de se développer au-delà des magasins de fonctionnalités. Les deux sont soutenus par Snowflake après que Tecton a levé 100 millions de pounds furthermore tôt ce mois-ci dans une ronde qui comprenait également Databricks.

Snowflake et Databricks pourraient développer les mêmes fonctionnalités que ces startups d’un milliard de bucks

Alors que Snowflake et Databricks ont tous deux parié sur Tecton et d’autres, une ombre existe quant à savoir s’ils lanceront leurs propres produits. Les initiés disent que tant qu’ils servent de moyen de stimuler l’utilisation de Snowflake et Databricks, ils s’attendent à ce que les entreprises restent prises en demand. Mais Snowflake et Databricks peuvent également considérer certaines events du flux de travail, comme un magasin de fonctionnalités, comme un composant qu’ils pourraient ajouter à leurs propres produits.

Toutes les startups d’apprentissage automatique ne sont pas dans cette place. De nombreux investisseurs et initiés ont déclaré que plusieurs startups avaient probablement créé suffisamment d’élan pour éviter de faire partie d’un rollup. Hugging Deal with, récemment évalué à 2 milliards de pounds, est celui qui revient fréquemment en raison de sa grande communauté, aux côtés de la startup de suivi des expériences Weights & Biases.

Dans le même temps, les acquisitions qui surgissent peuvent offrir des résultats lucratifs aux investisseurs, qui voient rarement les résultats éclairs d’un WhatsApp ou d’un Purple Hat. Les petites acquisitions et les premiers appels publics à l’épargne sont en grande partie ceux qui donnent les résultats attendus à un volume suffisamment élevé.

“L’apprentissage automatique est vraiment excitant, mais il est parfois difficile d’établir un lien avec le retour sur investissement pour certaines de ces entreprises”, a déclaré un initié proche de Tecton et d’autres startups. “Qui sait, avec cet environnement de marché, la consolidation pourrait se produire très rapidement.”