Jenny Lewis et Serengeti ont sorti une autre nouvelle chanson, « GLTR », issue de leur série de collaboration en quarantaine en cours.



« GLTR » est centré autour d’une ligne de basse épaisse et se construit avec des synthés de rêve et des tambours de plus en plus dance-y. Dans un couplet chantant, Serengeti réfléchit à l’engagement des médias sociaux – « Comment va ton Instagram ces jours-ci ? / As-tu eu beaucoup d’action quand tu avais des tresses ? / J’avais l’air bien sur cette plage cette fois-là près du labyrinthe » – tandis que Lewis chante sur le crochet, « Si je meurs, oh seigneur / Si je meurs, laisse des paillettes sur mes yeux. »

Dans un communiqué, Serengeti a qualifié « GLTR » de « belle chanson sur le fait de sortir de la tête et de passer du temps. Sortir un peu. Sortir du lit et profiter de certaines choses. Peut-être reposer le téléphone pendant une seconde.  »



« GLTR » arrive également avec un autre clip vidéo tiré par téléphone, que Lewis a réalisé et édité. Une grande partie de la vidéo a été tournée aux Hendersonville Memory Gardens, où Johnny Cash est enterré.

Jenny Lewis, Serengeti sort une nouvelle chanson'GLTR'

« GLTR » marque la quatrième chanson que Lewis et Serengeti ont sorti ensemble. Le couple a commencé à échanger des rythmes et des voix au printemps dernier et a sorti leur première chanson ensemble, « Unblu », en décembre. La paire a suivi cela avec « Vroom Vroom » en janvier et « Idiot » en mars.

Dans une récente interview avec Pierre roulante, Lewis a décrit comment son processus de création à distance et celui de Serengeti ont influencé le son de leur travail ensemble : « Cette année, les gens ont appris à faire des choses techniquement parce qu’ils le doivent. Je pense que c’est vraiment informé du genre d’art que les gens font. À certains égards, c’est plus lo-fi, mais c’est aussi plus intime. «