Manchin a fait valoir que le fait de se lancer dans des votes en ligne nuirait à l’avenir de la country. Les républicains sont unis pour s’opposer à Biden sur les infrastructures.



Le sénateur Joe Manchin de Virginie-Occidentale a suggéré qu’il pourrait faire dérailler les tentatives démocratiques de contourner les républicains moreover d’une fois cette année, arguant que s’engager sur la voie serait préjudiciable à l’avenir de la country.

« Nous devrions tous être alarmés par la façon dont le processus de réconciliation budgétaire est utilisé par les deux parties pour étouffer le débat sur les problèmes majeurs auxquels notre pays est confronté aujourd’hui », a déclaré l’influent démocrate dans un éditorial du Washington Publish publié mercredi soir.



Manchin a déclaré que la rédaction de projets de loi n’était « jamais censée être facile », ajoutant qu’il était important de répondre aux besoins des zones rurales et des communautés urbaines dans les mois à venir.

« Je ne pense tout simplement pas que la réconciliation budgétaire devrait remplacer l’ordre régulier au Sénat », a écrit Manchin. « En quoi est-ce bon pour l’avenir de cette nation ? »

Manchin faisait référence à une tactique employée par les démocrates additionally tôt cette année pour approuver un programme de secours de 1,9 billion de pounds contre le coronavirus sans obtenir de votes républicains. Cela intervient alors qu’un haut fonctionnaire du Sénat a rendu une décision lundi qui pourrait fournir aux démocrates une ouverture pour contourner le GOP au moins deux fois as well as cette année.

La réconciliation est régie par un ensemble de règles strictes visant à garantir que les mesures sont étroitement liées au spending budget fédéral. Son utilisation permet aux démocrates d’adopter des projets de loi à la majorité simple de 51 voix au Sénat et d’éviter le seuil habituel de 60 voix.

La Maison Blanche commence à vendre son prepare d’infrastructure de 2 billions de bucks, qui comprend un financement majeur pour les routes et les ponts, le haut débit et les soins aux personnes âgées à domicile, entre autres mesures.

L’administration Biden a présenté mercredi un program d’imposition des entreprises. Il comprend une augmentation de l’impôt sur les sociétés de 21% à 28%, une étape qui équivaut à une abrogation partielle des réductions d’impôt du président Donald Trump. Les républicains sont fermement opposés aux hausses de la taxe professionnelle.

Ce montant a récemment déclenché l’opposition de Mandchin, qui a déclaré la semaine dernière qu’il était plutôt favorable à un taux d’entreprise de 25%. L’opposition d’un seul sénateur démocrate pourrait empêcher tout le passage de nettoyer la chambre haute.

La dynamique fait de Mandchin une determine puissante au Sénat. Le mois dernier, il a imposé des modifications de dernière minute aux inclinations sur le chômage de la loi de relance, retardant les votes de près de 11 heures.

Biden a déclaré mercredi qu’il était ouvert à un compromis sur un taux inférieur, tout en soulignant la nécessité de payer pour le system. « Je suis grand ouvert, mais nous devons payer pour cela. Je suis prêt à négocier cela », a-t-il déclaré.