John Boyega a révélé que ses coéquipiers de Star Wars avaient tendu la main après ses commentaires critiquant la trilogie suite. L’été a été folle, et l’interview de GQ où il a parlé de ses expériences avec la franchise a ravivé la base de fans au milieu de discussions plus larges sur les droits civils en Amérique et dans le monde. Dans une nouvelle interview avec ET, Boyega a déclaré que ses amis avaient rapidement mis la main sur lui et lui ont dit qu’ils le soutenaient pleinement. Ce n’est un secret pour personne que les autres acteurs impliqués dans la dernière étape de la saga Skywalker n’étaient pas toujours enthousiasmés par leurs rôles et les décisions prises avec leurs personnages. Donc, dans ce sens, l’acteur finlandais n’était pas seul. Mais sa race a ajouté une autre dimension à sa relation avec la base de fans et c’est difficile à ignorer.




« Support complet, support complet. J’ai reçu un SMS de Daisy. Je veux dire, nous parlons tout le temps « , commença Boyega. « Mais, pour être honnête, je suis vraiment proche de mes camarades de casting. Plus précisément, Oscar, Daisy, Myself et Kelly ont tous eu des conversations très aimantes et transparentes que je n’oublierai jamais pour le reste de ma carrière. Nous parlions déjà tous de choses, alors je dis que ce n’était pas vraiment un choc pour eux. Ils m’ont envoyé un texto pour me dire qu’ils me soutenaient.

Cette semaine encore, l’acteur de Star Wars a également fait des commentaires sur la façon dont les choses auraient pu être différentes pour lui dans les plans originaux de The Rise of Skywalker. Boyega en a également parlé à ET.


En faisant référence à un art conceptuel de Finn libérant les Storm Troopers, l’acteur a expliqué: « Je pense que Colin Trevorrow allait raconter cette histoire. Cette image de Finn avec le drapeau bleu, et vous avez les AT-AT alignés avec des marques tribales, et les stormtroopers enlèvent leurs casques. Cela aurait été malade ! Cela aurait été stupide, mec, haut la main.

« J’ai senti qu’il était important pour moi de parler d’une vérité dont il est embarrassant de parler », a-t-il poursuivi. « Nous savons tous que ce qui rend les rôles si lucratifs, ce sont les moments que vous leur donnez. Si Captain America n’a pas les scènes pour booster sa représentation et pour le rendre agréable pour vous, nous ne penserons pas qu’il est cool. Pourquoi les personnages noirs et les acteurs noirs ne devraient-ils pas également se battre pour ce même type de représentation ? Je pense que c’est fini avec ça.  »

Avez-vous l’impression que The Rise of Skywalker a livré une fin satisfaisante pour les personnages de la trilogie suite ? Faites-nous savoir dans les commentaires !