Johnny Cocoa se souvient être tombé amoureux de la musique dans « On Your Radar »

Dans le dernier épisode de On Your Radar de Rolling Stone, le rappeur élevé au Texas détaille son strategy pour donner vie à ses moreover grands objectifs créatifs et rester ancré tout au prolonged du processus.

La philosophie de Johnny Cocoa est basic et solide. « Je sais que la grandeur attire la grandeur », a-t-il déclaré à Rolling Stone lors de son apparition dans le dernier épisode de On Your Radar. « Je vais donc continuer à être génial. » Le rappeur élevé au Texas a de grands projets pour son avenir, et ils commencent tous par le fait qu’il se soutienne pleinement.

Mais il n’a pas toujours eu autant confiance dans le processus. « La première fois que j’ai rencontré une idole personnelle, j’ai créé OG Ron C lors d’un événement auquel je me produisais et que j’ai totalement bombardé », se souvient Cocoa. « J’ai commencé à avoir des papillons dans le ventre. Vous savez, c’était ma toute première fois sur scène. C’est juste parti à la poubelle. Je n’ai pas pu le rencontrer ce soir-là, mais il m’a envoyé un e-mail. J’ai tout gâché aussi, pensant que j’allais me faire arnaquer ou quelque chose du style ou pensant que quelqu’un d’autre essayait de me voler ma musique ou de me voler des idées. Mais nous avons fini par raviver notre relation au fil du temps. Heureusement, ce fut un beau minute de bouclage de la boucle.

Johnny Cocoa se souvient être tombé amoureux de la musique dans « On Your Radar »

Cocoa protège son travail depuis le second où il est devenu artiste après qu’un homme qu’il a rencontré lors de son leading travail dans une raffinerie lui ait demandé d’écrire une chanson pour lui. « Je ne le lui ai jamais offert, parce que j’en suis moi-même tombé amoureux », se souvient-il. « Même si je ne l’ai jamais enregistré, cela m’a fait tomber amoureux du processus d’écriture. Je ne serais pas encore un artiste aujourd’hui si je n’avais pas traversé le blocage de l’écrivain que j’ai traversé en écrivant cette chanson, puis en passant par le processus de paiement et de réservation de mon propre temps de studio. Cela m’a appris de nombreux éléments fondamentaux du métier d’artiste, et je suis complètement tombé amoureux de ces choses-là.

Cela lui a également appris à se servir en tant que musicien autant, sinon as well as, qu’il voudrait servir un public. « Je veux toujours m’efforcer d’être la meilleure variation de moi-même dans tout ce que je fais », a-t-il expliqué. « Même si j’étais menuisier, j’aurais envie de construire les maisons les moreover élaborées et les as well as belles qui soient, même si personne ne les a achetées devant moi. Au moins, je sais que j’ai fait un fantastic travail. Et cela apparel toujours la grandeur.