La chanteuse Katy Perry n’a jamais été timide quant au milieu dans lequel elle a grandi et à la course totalement opposée dans laquelle elle est entrée.




En fait, l'artiste nominée aux Grammy Awards a maintenant clairement indiqué, à la suite de la naissance récente de sa fille, Daisy Dove Bloom, qu'elle prévoyait d'élever sa fille à 100% différemment de la façon dont elle a été élevée.

Katy Perry est déterminée à ce que l'éducation de sa fille ne ressemble pas à la sienne

Katy Perry a été élevée dans un lobby rigid

Selon la chanteuse, elle n'a tout simplement pas eu d'enfance. Son souvenir de son éducation avec des mothers and fathers qui se trouvaient également être des ministres évangéliques itinérants est dépourvu de joie ou de légèreté.




Perry a déclaré à Vainness Good en 2011 que les livres étaient interdits, à l'exception de la Bible ainsi que, sur l'insistance de ses mothers and fathers, l'utilisation d'expressions telles que « œufs diaboliques  » ou « Dirt Devil  ». Les céréales pour petit-déjeuner Fortunate Charms, dit la chanteuse, a été bannie de son domicile. La phrase, expliqua-t-elle, rappelait à sa mère « Lucifer ».

« En grandissant », dit-elle, « en voyant Prepared Parenthood, c'était considéré comme la clinique d'avortement. J'avais toujours peur de me faire bombarder quand j'y étais. Je ne savais pas que c'était as well as que ça, que c'était pour les femmes et leurs besoins.  »

Perry a appris à mieux comprendre ses parents

En grandissant et en grandissant elle-même, la femme de 35 ans a déclaré lors de sa discussion avec le magazine qu'elle avait également appris à mieux comprendre ses mothers and fathers. En fait, elle dit qu'ils ont mûri comme elle.

« Je pense que parfois, lorsque les enfants grandissent, leurs mother and father grandissent », a observé Perry. « Le mien a grandi avec moi. Nous coexistons. Je n’essaie in addition de les changer et je ne pense pas qu’ils essaient de me changer.  »

« Nous sommes d'accord pour ne pas être d'accord », a-t-elle déclaré. « Ils sont enthousiasmés par [my success]. Ils sont heureux que les choses se passent bien pour leurs trois enfants et qu’ils ne soient pas drogués. Ou en jail.

Comment elle et Orlando Bloom prévoient d’élever Daisy

View this post on Instagram

Posted @withregram • @unicef Welcome to the world, Daisy Dove Bloom! We are honoured to introduce Goodwill Ambassadors @KatyPerry and @OrlandoBloom’s new bundle of joy.⠀ ⠀ “We are floating with love and wonder from the safe and healthy arrival of our daughter,” Katy and Orlando told us.⠀ ⠀ “But we know we’re the lucky ones and not everyone can have a birthing experience as peaceful as ours was. Communities around the world are still experiencing a shortage of healthcare workers and every eleven seconds a pregnant woman or newborn dies, mostly from preventable causes. Since COVID-19 many more newborn lives are at risk because of the increased lack of access to water, soap, vaccines and medicines that prevent diseases. As parents to a newborn, this breaks our hearts, as we empathize with struggling parents now more than ever.⠀ ⠀ “As UNICEF Goodwill Ambassadors, we know UNICEF is there, on the ground, doing whatever it takes to make sure every expecting mother has access to a trained health worker and access to quality healthcare. In celebration of the heart we know our daughter already has, we have set up a donation page to celebrate DDB’s arrival. By supporting them, you are supporting a safe start to life and reimagining a healthier world for every child. We hope your ♥️ can bloom with generosity.⠀ ⠀ Gratefully-⠀ ⠀ Katy & Orlando.”⠀ ⠀ Please tap the link in our bio to support the most precious gift: a healthy child.

A post shared by KATY PERRY (@katyperry) on Aug 27, 2020 at 12:31am PDT

Compte tenu de tout ce que Katy Perry dit qu'elle n'était pas autorisée à dire, à faire ou à avoir, la nouvelle mère est ravie d'élever sa propre fille ouverte à tout ce qui se présente à elle.

S'adressant à ET quelques jours avant la naissance de sa fille le 26 août 2020, la chanteuse de « Firework » a déclaré: « Je suis juste ravie de pouvoir l'élever d'une manière différente de celle que j'ai élevée et de la laisser penser par elle-même et avoir choisir et découvrir et se pencher simplement sur la magie de la vie et s'habiller comme ce qu'elle veut s'habiller comme pour Halloween « , explique Perry.

L'artiste a semblé regretter ce qu'elle a raté et est déterminée à laisser sa fille s'imprégner de toute la vie.

« Cela va être vraiment, vraiment crucial. Je n'ai jamais été autorisé à faire des excursions ou à m'habiller, ce qui explique probablement pourquoi je compense autant.