Six mois après l’explosion du réveillon du Nouvel An de Kiss aux Émirats arabes unis.



La performance de cinq chansons – avec pyrotechnie, plates-formes scéniques mobiles, maquillage complet et, surtout, un public – célébrait le prochain documentaire en deux parties A&E Biography : KISStory, présenté en première sur le réseau les 27 et 28 juin.

Le set de Kiss comprenait « Detroit Rock City », « Shout It Out Loud », Rock and Roll All Nite », « Heaven’s on Fire » et « War Machine ». Quant à l’ensemble raccourci, Paul Stanley a admis:  » Nous n’avons pas de permis pour faire un long spectacle. C’est donc un peu court. C’est comme une dégustation avant de prendre votre gros repas en août  » ; ce mois-ci, Kiss reprendra la partie américaine de leur  » tournée finale  » retardée par Covid.



Stanley a ajouté à propos du premier concert post-Covid du groupe : « Nous ne pouvions pas laisser passer cette opportunité… donc étant de New York, nous avons dû ouvrir New York, c’est donc notre façon de souhaiter la bienvenue à tout le monde. »

Voir Kiss Perform Mini-Concert au Tribeca Film Festival

Samedi, A&E a partagé une nouvelle bande-annonce étendue pour le documentaire de quatre heures :

APERÇU !.: KISStory, un événement spécial KISS de deux nuits commençant le dimanche 27 juin à 9/8c. #BioKISS #KISSArmy pic.twitter.com/MXbtlSnXew