in

Lauri Peterson dit que son fils doit faire face à une longue convalescence

Josh Waring de The Real Housewives of Orange County a finalement vu la fin de son cauchemar de près de quatre ans.

Lopez a été abattu lors d’un échange de drogue et a finalement récupéré de ses blessures. car plusieurs témoins et individus étaient sur les lieux.

Waring a été arrêté pour la fusillade, mais il a affirmé dès le début qu’il n’avait pas tiré sur Lopez. Il a insisté sur le fait que Bryan Goldstein, un informateur connu du gouvernement, avait tiré sur Lopez mais que Goldstein n’avait pas été nommé dans l’affaire. Il a également été brutalement attaqué par un autre détenu.

Lauri Peterson dit que son fils doit faire face à une longue convalescence

Waring a encore du pain sur la planche

Entre le traumatisme en prison et la toxicomanie passée, Peterson sait que son fils a un long processus de guérison devant lui. Le juge de la Cour supérieure du comté d’Orange, Jonathan Fish, a déclaré à Waring qu’il devra être extrêmement vigilant lors de sa libération. “Vous avez été un dur à cuire en prison, maintenant vous devez être un dur à cuire avec ce singe sur le dos”, a expliqué Fish à Waring.

Les téléspectateurs du RHOC se souviennent probablement de Waring comme du fils adolescent de Peterson qui souffrait de toxicomanie. Peterson a inlassablement essayé d’obtenir l’aide de Waring mais il a continué à se battre avec ses démons.

Peterson a déclaré au OC Register : «Nous sommes tout simplement ravis de le faire sortir du système. Il a vécu tellement de choses. Il y aura un long processus de récupération. » Elle a ajouté : «Josh est très brillant. Malheureusement, la drogue l’a pris très jeune. »

La prison a quitté Waring avec un «esprit brisé»

Peterson a partagé que le temps de Waring en prison lui a laissé un «esprit brisé», a déclaré le Registre OC. Elle a dit que la famille continuera de se concentrer sur la lutte contre la dépendance à Waring.

il semblait épuisé mentalement. Cependant, il a été placé en isolement, où il a dit qu’il était parti pendant au moins une semaine sans sortir de sa cellule. “Donc, c’est comme, vous savez, ma santé mentale est en quelque sorte en ruine parce que je ne fais pas bien isolément”, a-t-il déclaré. “Donc, vous savez, les deux options qui m’ont été proposées sont essentiellement, vous savez, d’avoir ma vie en danger ou d’être en sécurité.”

Habituellement, il semblait énergique et optimiste parce qu’il plongeait dans la jurisprudence pour se battre en son nom. Il attendait avec impatience le jour où il pourrait marcher librement, un jour aller à la faculté de droit et poursuivre une carrière d’avocat.

Cependant, son avocat, Joel Garson, a déclaré qu’il était simplement temps pour Waring d’avancer dans sa vie. “C’est un compromis”. “Josh doit continuer sa vie et il veut sortir.”