Louis Vuitton rend hommage à l'architecte barcelonais Antoni Gaudí dans sa collection Croisière 2025

donnant aux vêtements un caractère dramatique qui correspond enfin au chef-d'œuvre architectural d'Antoni Gaudí.

Les ambitions de Nicolas Ghesquière pour la collection Croisière 2025 de la maison parisienne ont été dévoilées devant un parterre de stars, dont les actrices Ana de Armas, Jennifer Connelly et Saoirse Ronan.

Louis Vuitton dévoile habituellement ses collections de prêt-à-porter dans la capitale française, tout en choisissant des lieux exotiques et accrocheurs pour ses collections croisière.

Là où les touristes se promènent quotidiennement en débardeurs, shorts et tongs, ce site du patrimoine mondial de l'UNESCO a abrité pendant une nuit des vêtements avant-gardistes qui se mélangeaient à ses tons terrestres à la fois organiques et apparemment éthérés.

Les modèles se sont frayés un chemin à travers les 86 colonnes doriques qui soutiennent une place voûtée au centre du parc qui surplombe Barcelone et la mer Méditerranée au loin.

Les notes de l'exposition indiquaient que Ghesquière avait été inspiré par « l'héritage en constante mutation » de Gaudí et par le riche patrimoine artistique espagnol.

« Comme en hommage à une pureté aussi opulente, l'esprit rigoureux de la Maison embrasse le caractère passionné du pays », peuvent-on lire dans les notes. « La ferveur de ses couleurs, sa fidélité à la tradition élevée en expression artistique, l'obscurité et la lumière qui ne paraissent jamais contradictoires. »

Des silhouettes dramatiques contrastaient avec les courbes douces des structures organiques de Gaudí, qui se reflétaient ensuite dans les robes drapées et pliées en volumes défiant la gravité.

Et puis il y a eu des flashs qui ont ravi : une paire de bottes d'équitation terminées par un tas de pompons.

Le défilé de mode n’a cependant pas été célébré par tous. Un groupe de quelques centaines d'habitants a protesté contre l'événement en raison des inconvénients qu'il avait causés, notamment la réduction du stationnement dans le quartier. La manifestation comprenait également des militants des droits des animaux.

Le groupe de manifestants situé quelques rues en bas de la colline, à partir du mur extérieur du parc, pouvait être entendu battre des tambours, souffler des klaxons et déclencher des pétards avant le coup d'envoi du spectacle. La police catalane a déclaré avoir arrêté une personne pour avoir violemment résisté à sa décision d'éloigner les manifestants d'une rue pour laisser passer la circulation.

Le parc Güell, prononcé « gu-ay », a été lancé en 1900 en tant que développement résidentiel haut de gamme conçu par Gaudí, dont les autres œuvres incluent la basilique de la Sagrada Familia, toujours en cours. Mais faute d'acheteurs, il fut abandonné au profit d'un parc qui passa finalement aux mains de la mairie de Barcelone.

Il reçoit désormais 4,4 millions de visiteurs par an, principalement des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France, d'Allemagne et d'Italie, les habitants de Barcelone ne représentant que 0,3 % des visiteurs, selon le parc.

___

AP, contribue à ce reportage depuis Milan, en Italie.