Demi Lovato discutera des événements qui ont conduit à sa surdose quasi fatale en 2018, de ses conséquences et plus encore dans ses prochaines séries documentaires sur YouTube, Danser avec le diable. Les deux premiers épisodes seront diffusés gratuitement le 23 mars sur la chaîne YouTube de Lovato, tandis que les épisodes restants seront diffusés chaque semaine les deux prochains mardis.



Réalisé par Michael D. Ratner, Danser avec le diable couvrira les trois dernières années de la vie et de la carrière de Lovato. La production du film a commencé en 2018 lors de la tournée mondiale Tell Me You Love Me de Lovato, et un communiqué de presse promet « un retour honnête sur certains des moments les plus éprouvants de la vie de Lovato alors qu’elle déterre ses traumatismes antérieurs et découvre l’importance de son physique., la santé émotionnelle et mentale.  »

Demi Lovato détaille la nouvelle série de documentaires YouTube Dancing With the Devil

« Cela fait deux ans que je suis tombé face à face avec le moment le plus sombre de ma vie, et maintenant je suis prêt à partager mon histoire avec le monde », a déclaré Lovato dans un communiqué. « Pour la première fois, vous pourrez voir ma chronique de lutte et de guérison en cours de mon point de vue. Je suis reconnaissant d’avoir pu entreprendre ce voyage pour affronter mon passé de front et enfin le partager avec le monde.  »



Ratner a ajouté: « La volonté de Demi d’explorer les éléments les plus sombres de sa vie va laisser le public avec une compréhension complète de tout ce qu’elle a vécu et finalement où elle va. Demi est synonyme d’autonomisation, et ce documentaire va répondre aux nombreuses questions qui se sont posées – offrant une véritable fenêtre sur la vie de l’une des plus grandes stars du monde, qui est simplement un être humain.

Danser avec le diable marque le deuxième documentaire de Lovato avec YouTube, après celui de 2017 Simplement compliqué. Le dernier album de Lovato, Dis moi que tu m’aimes, est arrivée en 2017, alors qu’en 2020 elle sortait sa première musique solo depuis le single de 2018 « Sober », dans lequel elle luttait contre la rechute après plusieurs années de sobriété (Lovato a été hospitalisée après une overdose un mois après la sortie de la chanson). Lovato est revenu en janvier 2020 avec « Anyone » et a sorti une poignée d’autres chansons tout au long de l’année, notamment « I Love Me », « OK Not to Be OK » et la chanson de protestation de Trump, « Commander In Chief ».