La façon dont nous traitons les autres dans la société révèle notre compréhension fondamentale de la liberté. Des interprétations différentes du strategy de liberté ont des impacts très différents sur les individus et la société dans son ensemble, et l'arrivée du COVID contribue à mettre en évidence les compromis entre les libertés que nous préservons pour nous-mêmes et les uns pour les autres.




Au milieu d'une pandémie mondiale, les libertés que nous prenons avec la sécurité des autres et les libertés que nous détenons pour nous-mêmes révèlent des différences fondamentales et concurrentes dans la façon dont les Américains conçoivent nos libertés.

La lutte pour les masques est vraiment un débat sur la façon dont les Américains perçoivent nos libertés fondamentales

Mais le coronavirus nous offre une possibility de réévaluer nos hypothèses sur les coûts pour les autres que la prise de libertés impose et d'illustrer la nécessité d'une approche moreover égalitaire pour se frayer un chemin dans le monde.




Quatre visions de la liberté

Dans son livre massif sur les origines migratoires de la société bénévole américaine, Albion's Seed, David Hackett Fischer identifie quatre conceptions différentes de la « liberté » qui ont toutes trouvé leur chemin dans notre lifestyle politique nationale: ordonnée, hiérarchique, naturelle et réciproque.

Ces libertés sont différentes manières de voir le thought de liberté, et elles ont toutes joué un rôle dans la society américaine. Les conflits dans notre société mis en évidence par COVID en général et la poussée à porter un masque mettent spécifiquement en évidence ces différentes conceptions de la liberté.

Les efforts pour exiger des masques sont une expression directe de la liberté ordonnée. Le concept de liberté ordonnée soutient que sans structure et sans un ensemble de règles appliquées pour le bien commun, la société sombrerait dans le chaos. Les commandes de masques sauvent littéralement la société d'elle-même, afin que nous puissions être plus libres que si le COVID se propageait encore as well as loin et as well as rapidement.

La liberté hiérarchique adopte un level de vue différent: cette hiérarchie est la source de la liberté. Dans cette compréhension, les personnes d'un rang inférieur n'ont pas les mêmes libertés ou droits que celles d'un rang supérieur, et ce système d'inégalité améliore en fait la société. Pour un croyant en la liberté hiérarchique, la hiérarchie apporte l'harmonie et donc la liberté.

Vous ne trouverez pas beaucoup de regard pour la liberté hiérarchique chez ceux qui suivent une liberté in addition naturelle, ce qui revient à refuser toute autorité. Les ordres de masques du gouvernement regional et des entreprises locales sont considérés comme tout aussi inacceptables pour un libertaire naturel, mais ils ne seront pas non as well as dérangés par quelqu'un d'autre qui décide de masquer … après tout, c'est leur affaire.

Enfin, nous arrivons à la liberté réciproque, qui est mieux pensée comme une application générique de la règle d'or. En vertu des principes de liberté réciproque, toute menace à la liberté ou à la sécurité d'une personne est une menace pour la liberté ou la sécurité de tous, automobile cette même menace peut éventuellement être retournée contre quiconque l'évite aujourd'hui. Cette approche imposerait le port du masque non pas par souci paternaliste pour le porteur, mais par souci du porteur de mettre en danger les personnes avec lesquelles il interagit.

Ces principes de liberté peuvent être compris à travers un repas au cafe.

Un dîner axé sur la liberté ordonnée suivrait assidûment les règles pour les customers établies par le cafe lui-même et par la réglementation gouvernementale relevant. Si les règles établies ne l'exigent pas, le diner ne porterait pas de masque. Le fait que le personnel porte des masques ne serait pas étrange pour eux … après tout, les règles ne disent pas qu'ils peuvent servir sans masque, contrairement au dîner.

Si ce même restaurant avait une eyesight hiérarchique de la liberté, il pourrait décider qu'il était juste et approprié que le restaurant soit protégé par les masques du personnel portant des masques, mais ne se soucient pas des risques que leurs exhalaisons non masquées créent pour le personnel. Après tout, il y a un ordre établi, et leur liberté est moreover grande étant d'une classe supérieure ou d'un statut socio-économique.

Le libertaire naturel peut refuser de porter un masque au cafe, se plaindre de l'espacement des sièges ou aller complètement dans l'autre sens et dîner assidûment dans un N95 par peur du virus. Quoi qu'il en soit, les autres ne tiendraient pas beaucoup compte de leur réflexion, quelle que soit leur situation.

Enfin, une conception réciproque de la liberté voudrait que chaque fois qu'un serveur s'approche de la table, les convives s'arrêtent, enfilent des masques et les gardent jusqu'à ce que la distance soit rétablie. Après tout, le serveur courtroom un risque si les convives ne portent pas eux-mêmes de masques.

Ma femme et moi avons décidé que notre leading dîner dans un monde write-up-COVID serait dicté par ces principes réciproques. Cela a rendu le repas assez angoissant par rapport aux normes de la gastronomie, à la fois en termes d'explication de notre réflexion au staff qui n'avait jamais rencontré ce style de comportement auparavant, et parce que nous devions constamment rechercher des serveurs s'approchant de la desk. Mais nous nous sommes également sentis plus à l'aise en sachant que nous faisions de notre mieux pour traiter les serveurs comme nous nous attendions à être traités nous-mêmes.

Les libertés américaines avant le virus

Notre société stratifiée et de moreover en additionally inégale a été mise en relief encore furthermore nettement par COVID. Dans l'ensemble, la société américaine s'est orientée davantage vers ses influences hiérarchiques au cours des dernières décennies, avec quelques influences de liberté ordonnée et naturelle saupoudrées.

Notre modèle économique repose sur la consommation de products and services et la sagesse conventionnelle pour un services réussi est « le client a toujours raison ». Cette dynamique fait appel à la fois aux concepts hiérarchiques et naturels de la liberté: les purchasers sont sur un piédestal au-dessus des travailleurs des companies qui les accueillent et font experience à peu de limitations dans leurs désirs de la element de toute autorité.

Dans un système de pensée libertaire ordonnée, perturber une entreprise parce qu'un ordre est incorrect n'a aucun sens un argument fort qui dérange les autres est tout aussi problématique qu'un ordre incorrect. De même, évacuer la disappointment et la petite tyrannie sur les travailleurs des providers n'a aucun sens pour un libertaire réciproque, car or truck recevoir ce variety de traitement est une expérience si difficile.

Un autre exemple de la liberté hiérarchique qui compte actuellement avec la violence policière. Mais contrairement à la lifestyle de consommation, la brutalité policière fait appel à la liberté ordonnée une conception de la liberté exigeant l'ordre est au cœur de tout argument selon lequel une pressure atroce en réponse à une perturbation est justifiée.

Une voie à suivre

Tout comme le virus peut nous offrir la possibilité de faire des choix in addition réciproques, la société dans son ensemble serait bien servie par une approche réciproque de la résolution de problèmes.

Au niveau individuel, cela nécessite une basic software de l’empathie humaine. Dans toute situation de conflit ou de différend, se demander simplement « comment je me sentirais traité comme je traite quelqu'un d'autre ? ». peut aller très loin.

Dans les politiques publiques, l'accent renouvelé sur les methods fondées sur le consentement, le libre arbitre et la discussion est plus réciproque que les establishments qui font respecter l'ordre, créent une hiérarchie ou se retirent de toute intervention. Les libertariens réciproques prennent toujours la plume et la conversation autour du pistolet ou du tribunal, et encourager ce style d'approche ferait beaucoup pour améliorer les disorders de tous les Américains.