in

La marine américaine saisit plus de 2 000 fusils d'assaut passés en contrebande depuis l'Iran

Des milliers de fusils d’assaut AK-47 sont exposés samedi sur le pont d’envol du destroyer lance-missiles USS The Sullivans lors d’un processus d’inventaire. Les forces navales américaines ont saisi les 2 116 fusils d’assaut d’un navire de pêche le long d’une route maritime dans le golfe d’Oman entre l’Iran et le Yémen.

La marine américaine a déclaré avoir saisi plus de 2 000 fusils d’assaut passés en contrebande à bord d’un navire de pêche dans le golfe d’Oman la semaine dernière.

C’est la troisième fois au cours des deux derniers mois que la marine a confisqué des armes létales sur la route maritime internationale entre l’Iran et le Yémen.

La marine américaine saisit plus de 2 000 fusils d'assaut passés en contrebande depuis l'Iran

Les 2 116 fusils d’assaut AK-47 ont été découverts vendredi sur un navire avec un équipage de six ressortissants yéménites. Le navire se trouvait sur une route connue pour le trafic de marchandises illicites vers les Houthis au Yémen, a annoncé mardi la marine.

Une équipe d’embarquement navale sur l’USS Chinook a découvert et saisi les armes, ont déclaré des responsables, ajoutant qu’ils avaient l’aide du navire de patrouille USS Monsoon et du destroyer lance-missiles USS The Sullivans.

“Cette cargaison fait partie d’un schéma continu d’activités déstabilisatrices de l’Iran”, a déclaré le vice-amiral Brad Cooper, commandant du Commandement central des forces navales américaines, de la 5e flotte américaine et des forces maritimes combinées, dans un communiqué.

“Ces menaces retiennent notre attention. Nous restons vigilants dans la détection de toute activité maritime qui entrave la liberté de navigation ou compromet la sécurité régionale”, a déclaré Cooper.

La 5e flotte américaine opère dans une zone qui comprend 21 pays en plus du golfe Persique, du golfe d’Oman, de la mer Rouge et de certaines parties de l’océan Indien. Il patrouille également trois points d’étranglement critiques dans le détroit d’Ormuz, Bab el-Mandeb et le canal de Suez.

La fourniture, la vente ou le transfert d’armes aux Houthis est une violation du droit international, ainsi que de la résolution 2216 du Conseil de sécurité de l’ONU. a indiqué la Marine.

Au cours des deux derniers mois, la 5e flotte américaine a intercepté deux autres navires de pêche dans le golfe d’Oman pour contrebande d’armes de l’Iran au Yémen.

Le 8 novembre, la marine a confisqué 100 tonnes d’engrais à base d’urée et plus de 70 tonnes de perchlorate d’ammonium, un puissant oxydant utilisé pour fabriquer du carburant pour fusées et missiles. Le navire a été jugé à risque et a été coulé par les forces américaines.

Trois semaines plus tard, le 1er décembre, les forces navales ont saisi plus de 50 tonnes de munitions, d’amorces et de propulseurs pour roquettes.