Lundi soir, l’icĂŽne de la comĂ©die Carl Reiner est dĂ©cĂ©dĂ©e Ă  98 ans. En tant que tel, des dizaines de admirers et de collaborateurs se sont manifestĂ©s tout au extensive de la journĂ©e mardi avec leurs histoires prĂ©fĂ©rĂ©es sur l’humoriste. Bien que les contes soient venus de loin – nous parlons du passage d’une icĂŽne, aprĂšs tout – aucun ne se dĂ©marquait autant que celui de Matthew Rosenberg, un nom qui est familier autour de ces events. Vous voyez, Rosenberg a Ă©crit des histoires pour Marvel de Hawkeye: Freefall Ă  The Punisher, X-Gentlemen et au-delĂ . Maintenant, il aurait peut-ĂȘtre encore racontĂ© sa meilleure histoire. En fait, c’est la seule raison pour laquelle «Beef Stroganoff» est devenu une tendance mondiale sur Twitter mardi soir.

J’ai une histoire de Carl Reiner qui m’est trĂšs chĂšre. J’ai pensĂ© que je le partagerais aujourd’hui, le jour de son dĂ©cĂšs, vehicle j’espĂšre que cela apportera de la joie Ă  d’autres personnes comme il me fait.

Matt Rosenberg de Marvel a l'histoire de Carl Reiner la plus saine que vous aurez jamais entendue

– Matthew Rosenberg (@AshcanPress) 30 juin 2020

Vous voyez, le pĂšre et l’oncle de Rosenberg ont grandi en tant que grands admirers de Your Clearly show of Reveals de Reiner et Sid Caeser. Ils ont tellement aimĂ© le sketch clearly show, Ă  la fois que le duo a dĂ©cidĂ© de poursuivre une carriĂšre par Ă©crit Ă  lead to de cela, quelque selected qui avait finalement placĂ© Rosenberg sur la voie de devenir un nom familier dans la bande dessinĂ©e.

L’histoire begin en dĂ©taillant le fait que le pĂšre de Rosenberg a toujours choisi de manger du stroganoff de boeuf le jour de son anniversaire, chaque annĂ©e pendant toute sa vie. Pourquoi? À induce d’un croquis sur Your Exhibit of Exhibits oĂč il a jurĂ© que la punchline impliquait la nourriture rĂ©confortante Ă  foundation de bƓuf.

Le pĂšre de Rosenberg a tellement aimĂ© la blague, il a poursuivi la tradition de l’avoir pendant ses dĂźners d’anniversaire si longtemps, l’esquisse elle-mĂȘme est devenue obsolĂšte. MĂȘme Ă  l’Ăšre numĂ©rique, il n’y avait nulle section une copie de la bande depuis le dĂ©but de l’Ă©mission, il y a tout ce temps. MĂȘme aprĂšs que l’oncle de Rosenberg ait remis en query la validitĂ© de la blague, le boeuf stroganoff est restĂ© le repas de choix.

N’ayant nulle section oĂč se tourner, le pĂšre de Rosenberg a finalement eu l’occasion d’interroger l’homme lui-mĂȘme sur la blague.

Aller de l’avant 10 ans et Carl Reiner Ă©crit un nouveau livre. Il annonce qu’il va signer et donner une confĂ©rence Ă  New York au 92nd Avenue Y. Mon pĂšre voit sa opportunity. Il achĂšte des billets aussi vite qu’il le peut.

– Matthew Rosenberg (@AshcanPress) 30 juin 2020

Comme le dit Rosenberg, Reiner ne se souvenait pas de la blague sur le dessus de sa tĂȘte lors de la signature, alors son pĂšre a laissĂ© au comĂ©dien une lettre dans l’espoir de tendre la key un jour. Finalement, ce jour est venu – et quand c’est arrivĂ©, Reiner a eu une petite shock pour le pĂšre de Rosenberg.

« Il dit avoir lu la lettre que mon pĂšre lui a donnĂ©e lors de la signature et il l’a trouvĂ©e si touchante qu’il a voulu la partager » avec les autres «  », raconte Rosenberg Ă  propos de l’appel de Reiner. « Puis il satisfied le tĂ©lĂ©phone sur haut-parleur et Carl Reiner est en teach de dĂźner avec Mel Brooks et Sid Caeser. »

Mais ils conviennent tous que Beef Stroganoff est as well as drĂŽle, alors ils donnent la victoire Ă  mon pĂšre sur mon oncle.

– Matthew Rosenberg (@AshcanPress) 30 juin 2020

En fait, mĂȘme si stroganoff n’Ă©tait mĂȘme pas la punchline. Mais Reiner et Caseser – ainsi que l’icĂŽne de la comĂ©die Mel Brooks, pour l’amour de Dieu – ont convenu que le plat Ă©tait additionally drĂŽle de toute façon. L’histoire complĂšte de Rosenberg – certainement une pour les Ăąges – peut ĂȘtre lue dans son intĂ©gralitĂ© ici.

Photo de couverture par John Wolfsohn / Getty Images