L’un des grands mystères du meurtre de l’Hôpital général a ses racines dans la ville fictive de Laurelton, et plus de 34 ans plus tard, je suis ici pour m’en souvenir vaguement.



Pourquoi ? J’ai tweeté cette semaine sur la façon dont une personne dans l’arène politique du monde réel a l’habitude de « gaslighting » ses électeurs. Cela m’a rappelé la première fois que j’ai entendu le terme « gaslight » – lorsque Ginny Webber de GH a amené Bobbie Spencer à croire qu’elle avait tué le violent DL Brock, alors qu’en fait [SPOILER ALERT ! ] Ginny elle-même avait fait l’acte, mais en état de légitime défense. (Regardez les aveux du tueur de Judith Chapman ici. Détendez-vous aujourd’hui.)

Mais l’autre grand gaz à long terme de GH a impliqué Terry Brock, offrant comme il l’a fait une multitude de harengs rouges, un tableau de personnages colorés (si jetables), deux Frisco Joneses et un point culminant palpitant au sommet d’une falaise impliquant le héros d’action improbable Jake Meyer ( ? ! ).



Voici les grands traits dont je me souviens au sujet de l’histoire de Laurelton – veuillez sonner pour me corriger ou remplir les blancs. Mais surtout, partagez votre point de vue sur l’intrigue globale, car elle semble être celle que les téléspectateurs de longue date aimaient ou détestaient.

Mémoires mémorables de l'hôpital général : le mystère du meurtre de Laurelton

Dans un épisode de l’émousseur ABC de décembre 1985, la belle-fille de Bobbie, Terry (interprétée par le Texan Robyn Bernard), se retrouva au bas de l’escalier Brownstone (est-ce toujours là ?), Avec un étranger mortellement poignardé à ses pieds. En soi, c’était un nouveau tournant dans le mystère du meurtre au feuilleton, car nous ne connaissions pas déjà la victime – Neil Johnson, qui aime Terry, sa grand-mère Jennifer Talbot et les frères O’Connor, Kevin et Patrick, ont salué de la petite ville de Laurelton (en, je veux dire, Virginie-Occidentale ?). Terry soupçonnait qu’elle avait tué l’homme, et malgré les assurances fournies par Jennifer, Kevin, Patrick et plus tard Bosley / Ted Holmes – et comme de plus en plus de cadavres se présentaient – nous n’avons jamais vraiment su qui l’encadrait.

REGARDEZ LA LAURELTON STORYLINE COMMENCER :

Avance rapide de six mois et la lune de miel de Terry et Kevin à Catalina Island a pris un virage sombre lorsque Kevin s’est révélé être derrière tout cela. Après avoir échoué à tuer Terry pendant la plongée sous-marine (regardez la séquence sous-marine de feuilleton-budget ici), Kevin visait à jeter Terry d’une haute falaise – mais heureusement, il y avait un morceau de barre d’armature à saisir. Le beau (mari ?) De Bobbie, Jake Meyer, a heureusement rattrapé le duo, et une lutte s’ensuivit. À la fin, Terry a chronométré Kevin avec un gros vieux rock, l’envoyant tomber à mort sur les rochers bien en dessous (ou dans la mesure où un budget de feuilleton pouvait se permettre de jeter un cascadeur).

REGARDEZ LE CLIMAX LAURELTON ICI :

Quelques choses aléatoires dont je me souviendrai toujours (et vaguement) sur l’histoire de Laurelton :

* Avant tout, il nous a présenté la « bibliothécaire mousy » Lucy Coe, jouée par la grande Lynn Herring. Lucy a servi d’alibi à Kevin à un moment donné, et ce fut l’un des grands moments de la télévision de jour quand elle a commencé à se tortiller dans son appartement et à laisser tomber ses cheveux, nous révélant son côté impertinent.

* Kevin Bernhardt, qui a joué Kevin O’Connor, est intervenu à un moment donné lors de la refonte de Frisco Jones, lorsque Jack Wagner s’est blessé lors d’un concert réel. C’était… bizarre.

* Wagner étant mis à l’écart par une fronde, c’est aussi pourquoi Frisco – le héros incontournable du feuilleton à l’époque, en tant que moitié du supercouple Frisco & Felicia (Frelicia ?) – n’a pas fini par abattre Kevin. Au lieu de cela, il a été relégué en marge de l’enquête, ce qui a conduit Jake à sauver Terry.

* Le grand « secret » de Terry s’est avéré être il y a des années, après avoir siroté un coup de poing à une danse de Laurelton, elle s’est faufilée dans la rue principale nue (en chantant « His Way Is My Way ? »), Souillant la réputation de Purity Water, de dont elle était le « visage ».

Fans de longue date de GH, comment vous souvenez-vous du mystère de Laurelton Murder Mystery ?