Lorsque le prince Harry et Meghan Markle, la duchesse de Sussex ont annoncé qu’ils se retiraient en tant que membres « supérieurs » de la famille royale et qu’ils déménageaient au Canada, beaucoup se sont demandé comment le couple paierait pour leurs détails de sécurité. Après avoir appris que le gouvernement canadien ne couvrira pas les coûts beaucoup plus longtemps, les contribuables britanniques inquiets signent une pétition en ligne indiquant clairement qu’ils ne veulent pas payer la facture.



Problème de sécurité du prince Harry et Meghan Markle

Après avoir démissionné de leurs postes officiels dans la famille royale, les Sussex ont déclaré qu’ils passeraient leur temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord. Ils ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient œuvrer pour leur propre indépendance financière sans dépendre des fonds publics des contribuables britanniques.

Pourquoi des milliers de contribuables britanniques signent une pétition

Mais qu’ils aient ou non leurs titres royaux, le duc et la duchesse sont toujours des célébrités de premier plan qui ont besoin de protection. Et dans une déclaration sur leur site Web Sussex Royal, le couple a reconnu la nécessité.



View this post on Instagram

“After many months of reflection and internal discussions, we have chosen to make a transition this year in starting to carve out a progressive new role within this institution. We intend to step back as ‘senior’ members of the Royal Family and work to become financially independent, while continuing to fully support Her Majesty The Queen. It is with your encouragement, particularly over the last few years, that we feel prepared to make this adjustment. We now plan to balance our time between the United Kingdom and North America, continuing to honour our duty to The Queen, the Commonwealth, and our patronages. This geographic balance will enable us to raise our son with an appreciation for the royal tradition into which he was born, while also providing our family with the space to focus on the next chapter, including the launch of our new charitable entity. We look forward to sharing the full details of this exciting next step in due course, as we continue to collaborate with Her Majesty The Queen, The Prince of Wales, The Duke of Cambridge and all relevant parties. Until then, please accept our deepest thanks for your continued support.” – The Duke and Duchess of Sussex For more information, please visit sussexroyal.com (link in bio) Image © PA

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on Jan 8, 2020 at 10:33am PST

« Il est convenu que le duc et la duchesse de Sussex continueront d’exiger une sécurité efficace pour les protéger, eux et leur fils », ont-ils écrit. « Ceci est basé sur le profil public du duc en raison de sa naissance dans la famille royale, son service militaire, le profil indépendant de la duchesse et le niveau de menace et de risque partagé documenté spécifiquement au cours des dernières années. Aucun autre détail ne peut être partagé car il s’agit d’informations classifiées pour des raisons de sécurité. « 

Qui paie pour leur sécurité en ce moment ?

Selon le ministre de la Sécurité publique du Canada, Bill Blair, la Gendarmerie royale du Canada est accusée de la sécurité des Sussex depuis leur arrivée au Canada. « La GRC s’est entretenue avec des responsables du Royaume-Uni depuis le tout début en ce qui concerne les questions de sécurité » « Étant donné que le duc et la duchesse sont actuellement reconnus comme des personnes jouissant d’une protection internationale, le Canada a l’obligation de fournir une assistance en matière de sécurité au besoin. »

Mais Blair a également mentionné que le Canada « cesserait » d’assurer la sécurité dans les « semaines à venir » pour se conformer au « changement de statut » de Harry et Meghan.

Les contribuables britanniques ne veulent plus payer le prince Harry et Meghan Markle

Sans l’aide des forces de sécurité canadiennes, les contribuables britanniques craignent de devoir payer la facture des frais de sécurité de Harry et Meghan. Une pétition en ligne expose leurs préoccupations, indiquant clairement qu’elles n’ont pas l’intention de soutenir financièrement le nouveau style de vie du couple.

« Les contribuables britanniques devraient payer les frais de sécurité de Harry, Meghan et de leur fils, même s’ils ne vivent plus au Royaume-Uni et qu’ils sont désormais des citoyens privés. » C’est antidémocratique « , indique la pétition. « Ils ont fait leur choix de prendre du recul par rapport à leurs fonctions royales, de vivre à l’étranger et de voyager dans le monde pour accéder à l’indépendance financière. Il est donc de leur responsabilité d’assurer leur propre sécurité, et non de la responsabilité des contribuables britanniques. « 

La pétition – qui a été signée par près de 24 000 personnes au moment de la rédaction de cet article – refuse également de payer « pour Harry, Meghan et les frais de sécurité de leur fils » et veut « arrêter le Parlement britannique – Chambre des communes et Chambre des communes ». Lords, de ne faire aucune contribution à leur égard. « 

Cette pétition peut ou non entraver les plans du gouvernement concernant le paiement de la sécurité des Sussex. Mais en termes très clairs, cela met en évidence la façon dont la décision du couple continue de frotter les citoyens britanniques dans le mauvais sens.