Un ex-entrepreneur a déclaré que les employés de l’usine Black Tesla étaient appelés « travailleurs du coton » dans l’usine de Fremont, a rapporté Protocol.



D’anciens employés de Tesla utilisaient régulièrement des insultes racistes contre les employés noirs, selon des témoignages sous serment obtenus par Protocol.

Aaron Craven, un travailleur noir de l’usine Tesla de Fremont, a déclaré dans une déclaration sous serment qu’il avait été appelé le mot N « approximativement 100 fois » et avait vu des panneaux KKK et une croix gammée graffés dans les toilettes. Les travailleurs ont soumis 103 déclarations en mars 2021 dans le cadre d’une action en justice intentée en 2017 contre Tesla pour harcèlement racial.



« J’ai été directement appelé n—– et n—- approximativement 100 fois à l’usine de Fremont », a déclaré Craven dans une déclaration sous serment examinée par Protocol. « J’ai entendu les termes n—– et n—- utilisés furthermore de 100 fois par des collègues, et par mon chef Auggie, dans l’usine Tesla. »

Une commence-up de leading plan en matière de batteries vient d’engager un vétéran de Tesla pour diriger la fabrication. Voici son system pour dominer les véhicules électriques.

De as well as, l’ex-entrepreneur Aaron Slight a déclaré avoir entendu des employés de Tesla qualifier l’usine de Fremont de plantation et les Noirs de « travailleurs du coton », a rapporté Protocol.

Deux poursuites distinctes déposées contre Tesla en 2017 alléguaient du harcèlement racial et de la discrimination à l’usine de Fremont. L’ancien employé de Tesla, DeWitt Lambert, a déclaré que ses collègues l’appelaient régulièrement le mot N et faisaient des commentaires sexuellement explicites.

En 2019, les travailleurs noirs et latinos d’une usine Tesla à Buffalo, New York, ont déposé des plaintes pour discrimination auprès de la Fee américaine pour l’égalité des chances dans l’emploi (EEOC) et de la Division des droits de l’homme de New York. Les six anciens travailleurs ont déclaré avoir entendu des injures racistes et des commentaires racistes à l’usine.

Tesla a admis que la société avait « du travail à faire » pour être représentative de l’évolution de la populace américaine après qu’un rapport interne sur la diversité ait montré que les Noirs n’occupaient que 4% des postes de direction dans la société de transportation.