Le coĂ»t des superproductions tentaculaires a grimpĂ© en flĂšche, ce qui rend de in addition en furthermore difficile de gĂ©nĂ©rer des bĂ©nĂ©fices sans gĂ©nĂ©rer des sommes vraiment Ă©normes au box-business. Pendant ce temps, le modĂšle hollywoodien s’appuie de furthermore en as well as sur ces movies, les films Ă  finances moyen semblant disparaĂźtre alors que l’industrie cinĂ©matographique embrasse des movies tremendous bon marchĂ© qui sont faciles Ă  atteindre, ou d’Ă©normes pylĂŽnes pilotĂ©s par VFX qui sont un grand jouer avec un risque Ă©levĂ© et une rĂ©compense Ă©levĂ©e. Dans le sillage de la pandĂ©mie, cela signifie que la plupart des movies initialement prĂ©vus pour cet Ă©tĂ© sont difficiles, voire impossibles, pour les studios Ă  justifier leur sortie numĂ©rique.

La pandĂ©mie, et la probabilitĂ© d’une deuxiĂšme obscure qui signifie que l’industrie cinĂ©matographique vivra avec ces nouvelles rĂ©alitĂ©s pendant des mois Ă  venir, satisfied en Ă©vidence le nombre de followers et de studios qui manquent maintenant que le price range moyen le plaisir des foules a Ă©tĂ© pratiquement Ă©liminĂ©. Ils existent certainement encore – et des movies comme John Wick prouvent qu’ils peuvent ĂȘtre de grands succĂšs avec le bon script et le bon acteur – mais nous pouvons en utiliser davantage.

La pandémie souligne pourquoi Hollywood ne devrait pas abandonner les plaisirs de la foule à petit budget

Monthly bill & Ted Face the Tunes est l’un des films d’Ă©tĂ© qui a Ă©tĂ© dĂ©placĂ© Ă  plusieurs reprises dans le calendrier, automobile les rĂ©alitĂ©s en constante Ă©volution de la saison thĂ©Ăątrale de l’Ă©tĂ© 2020 ont eu un influence sur les stratĂ©gies de sortie d’Orion. La suite tant attendue de l’excellente aventure de Bill & Ted et Bogus Journey de Invoice & Ted coĂ»terait environ 25 tens of millions de bucks, et rĂ©unit les scĂ©naristes originaux et une grande partie de la distribution originale de la franchise de slacker comedy.



Ce finances le fulfilled en droite ligne avec l’original John Wick, avec Ă©galement Keanu Reeves de Invoice & Ted, qui est devenu un strike de dormeur et engendrer trois suites et compter. Et Ă  un second donnĂ© il n’y a pas si longtemps, les movies de cette envergure Ă©taient beaucoup in addition courants.

Maintenant, il semble que l’on s’attende Ă  ce qu’en dehors de l’horreur, tout grand movie de pop-corn doive faire de l’argent de la gueule de bois pour ĂȘtre considĂ©rĂ© comme un succĂšs. Se peindre dans ce coin – oĂč les grands studios s’appuient de maniĂšre disproportionnĂ©e sur des films de poteaux de tente incroyablement chers – a Ă©tĂ© une selected de additionally qui a nui Ă  l’industrie cette annĂ©e.

L’Ă©rosion du marchĂ© de la vidĂ©o domestique a contribuĂ© Ă  ce problĂšme les films qui ne gĂ©nĂšrent pas d’Ă©normes earnings n’ont as well as la promesse d’aller dans 5000 magasins Blockbuster Video clip pour gonfler leurs rĂ©sultats, et les films qui ouvrent le mauvais week-conclude pourraient ĂȘtre complĂštement roulĂ©s au box-workplace, et jamais dĂ©couverts par un public comme Mallrats de Kevin Smith Ă©tait sur VHS.

Mais avec l’impact de la pandĂ©mie qui dure depuis des mois et de nombreux consommateurs beaucoup moins susceptibles de retourner immĂ©diatement dans les cinĂ©mas qu’ils ne l’auraient Ă©tĂ© autrement, semble maintenant ĂȘtre le instant idĂ©al pour tenter des movies qui, dans le pire des cas scĂ©nario, pourrait s’avĂ©rer ĂȘtre la prochaine tournĂ©e mondiale des Trolls lorsque le public a faim de nouveau contenu et n’est pas intĂ©ressĂ© (ou capable) de voir quelque chose dans un thĂ©Ăątre bondĂ© – ou mĂȘme, en ignorant le composant de streaming pendant une minute – un movie avec un attrait assez substantial pour convaincre les gens de se rendre aux cinĂ©-parcs, mais un price range suffisamment petit pour qu’ils puissent encore dĂ©gager un revenue entiĂšrement ou presque entiĂšrement dans ces thĂ©Ăątres (relativement rares).