Un passager âgé a tenté d'ouvrir la porte d'un Boeing 787 au-dessus de l'Atlantique

  • Un passager âgé a tenté d'ouvrir la porte d'un avion au-dessus de l'océan Atlantique, mais n'a pas été inculpé en raison de son état de crise et de confusion.
  • C'est le troisième incident particulier sur un vol d'Air Canada ce mois-ci.
  • Les portes de secours des avions commerciaux sont conçues pour être impossibles à ouvrir en haute altitude.

Un homme âgé a tenté d'ouvrir la porte d'un avion alors qu'il survolait l'océan Atlantique, a rapporté le journal canadien CityNews.

Un autre passager à bord du vol d'Air Canada reliant Londres à Toronto dimanche a déclaré au média qu'il « agissait de manière étrange » tout au very long du voyage.

Ils ont ajouté que le pilote avait dit à tout le monde de rester assis à leur location à l'atterrissage.

Les brokers de la police régionale de Peel sont montés à bord du Boeing 787 Dreamliner après son atterrissage à Toronto et ont parlé à l'homme, mais ont décidé de ne pas porter plainte.

Un passager âgé a tenté d'ouvrir la porte d'un Boeing 787 au-dessus de l'Atlantique

“Le passager, un homme âgé, était dans un état de crise et de confusion et il ne semble pas que ses actions aient été intentionnelles”, a déclaré l'agent Tyler Bell-Morena dans une déclaration à CityNews.

Les portes de secours des avions commerciaux sont conçues pour être impossibles à ouvrir à haute altitude. Ils sont fermés hermétiquement car la pression de la cabine est beaucoup furthermore élevée que la pression de l’air extérieur.

Il s'agit du troisième incident particulier à bord d'un vol d'Air Canada ce mois-ci.

Deux semaines moreover tôt, un passager est monté à bord d'un Boeing 777, a ouvert une porte et est tombé de l'avion sur le tarmac.

Et le 3 janvier, un vol à place de Calgary a été détourné après que la police a déclaré qu'un jeune de 16 ans avait agressé un membre de sa famille.

Cependant, contrairement à ces incidents, le vol de dimanche a pu poursuivre sa route vers sa location sans délai.

Dans un communiqué, Air Canada a déclaré : “Nos équipages sont expérimentés et ont géré la condition de manière appropriée, permettant au vol de se poursuivre normalement jusqu'à sa spot”.