in

Paul McCartney a été le dernier Beatle à prendre du LSD parce qu'il avait peur que ça le change

Paul McCartney a été le dernier des Beatles à prendre du LSD. Il avait peur que l’hallucinogène le modify d’une manière ou d’une autre. Quand il l’a finalement pris, Paul s’est rendu compte qu’il avait raison.

Paul McCartney a été le dernier Beatle à prendre du LSD

Dans The Lyrics: 1956 to the Current, Paul a expliqué qu’il était le dernier Beatle à prendre du LSD. Bien qu’il craignait que cela ne improve le fonctionnement interne de son esprit, Paul a cédé et a pris la drogue sous la pression de ses camarades de groupe.

“John et George m’avaient exhorté à le faire pour que je puisse être au même niveau qu’eux”, a écrit Paul. « J’étais très réticent parce que je suis en fait assez étroit, et j’avais entendu dire que si vous preniez du LSD, vous ne seriez as well as jamais le même. Je n’étais pas sûr de vouloir ça. Je n’étais pas sûr que ce soit une si bonne idée. J’étais donc très résistant. Finalement, j’ai cédé et j’ai pris du LSD un soir avec John.

Paul McCartney a été le dernier Beatle à prendre du LSD parce qu'il avait peur que ça le change

“J’ai été assez chanceux sur le entrance du LSD, en ce sens que ça n’a pas trop gâché les choses. Il y avait un élément effrayant, bien sûr. L’élément vraiment effrayant était que lorsque vous vouliez que ça s’arrête, ça ne le faisait pas. Vous diriez : « Okay, ça suffit, la fête est finie », et il répondrait : « Non, ce n’est pas le cas ». Il faudrait donc aller se coucher en voyant des choses.

À peu près au instant où Paul a pris du LSD pour la première fois, il a dit qu’il avait commencé à voir un petit trou bleu au lieu de noir chaque fois qu’il fermait les yeux.

“C’était comme si quelque chose avait besoin d’être corrigé”, a écrit Paul. “J’ai toujours eu le sentiment que si je pouvais y aller et regarder à travers, il y aurait une réponse.”

a écrit Paul. «Je le vois encore de temps en temps, et je sais exactement ce que c’est. Je sais exactement de quelle taille il s’agit.

Paul a déclaré que la consommation de drogue des Beatles au cours de leurs dernières années était devenue insupportable

Finalement, la consommation de drogue des Beatles est devenue insupportable. Pour Paul, c’était « oppressant ».

«Nous entrions dans une période du milieu à la fin des années 60 où nous prenions du LSD, restions éveillés toute la nuit, puis souhaitions que cela se dissipe, découvrant que ce ne serait pas le cas. Un undesirable trip pourrait vous laisser un peu lourd, au lieu de profiter de la légèreté normale de la jeunesse », a écrit Paul.

“Vous savez, nous avons commencé à fumer de l’herbe, et ce n’était que des rires. C’était tellement amusant. Nous avons adoré et c’était génial, et le pire qui pouvait arriver était que vous vous endormiez, et c’était bien. Une fois que cela est entré dans des choses as well as sérieuses, alors vous étiez en educate de le faire et il n’y avait pas ce léger soulagement. Cela pourrait être oppressant.

Finalement, le groupe a cessé d’utiliser le LSD. George Harrison a dit que cela avait ouvert son esprit à la conscience de Dieu. Cependant. Finalement, les Beatles ont réalisé que le LSD n’était pas un médicament wonder.

Remark obtenir de l’aide  : Aux États-Unis, contactez la ligne d’assistance de la Substance Abuse and Mental Wellness Services Administration au 1-800-662-4357.