in

Une perte déchirante a imprégné deux de ses moments de cinéma les plus emblématiques

La star de cinéma John Travolta a joué dans certains des movies les furthermore emblématiques des années 1970, notamment Saturday Evening Fever et Grease. Ces rôles ont défini sa carrière en tant qu’homme de leading strategy à Hollywood. Cependant, une perte déchirante a imprégné les deux movies et a changé la trajectoire de certaines de leurs scènes les furthermore emblématiques.

John Travolta était une star de la télévision avant de décrocher son leading rôle au cinéma

Travolta était une star de la télévision du milieu à la fin des années 1970. Il a joué dans la série ABC Welcome Back again Kotter pendant trois saisons aux côtés de Gabe Kaplan, Marcia Strassman, John Sylvester White, Robert Hegyes, Lawrence Hilton-Jacobs et Ron Palillo. ABC aurait demandé à l’acteur de jouer dans sa propre émission, basée sur le personnage de Barbarino, mais Travolta l’a refusé, se tournant vers un avenir dans l’industrie cinématographique.

En 1976, le producteur Robert Stigwood s’est appuyé sur la popularité de Travolta, le signant pour un contrat de trois films cinématographiques.

Une perte déchirante a imprégné deux de ses moments de cinéma les plus emblématiques

Ces trois visuals comprenaient Saturday Evening Fever, Grease et City Cowboy.

Une perte déchirante a imprégné deux des times de cinéma les additionally emblématiques de John Travolta

Self-importance Reasonable a rapporté que tout en jouant dans Welcome Again, Kotter, Travolta avait joué le rôle principal dans un téléfilm ABC de 1976 intitulé The Boy in the Plastic Bubble, une histoire vraie d’un adolescent né sans système immunitaire. La co-vedette de Travolta était Diana Hyland, qui jouait sa mère. Une romance s’est développée entre Travolta, 22 ans, et Hyland, 40 ans.

Hyland a encouragé Travolta à jouer le rôle de Tony Manero de Saturday Evening Fever. Cependant, alors qu’il se préparait pour le rôle, Hyland a mené une bataille contre le cancer du sein. Deux semaines après le début du tournage, par Vainness Reasonable, Travolta a visité Hyland. Le 27 mars 1977, Hyland mourut dans ses bras. Cette perte a imprégné sa overall performance, donnant à sa caractérisation de Tony Manero encore as well as de nuances de tristesse et d’obscurité.

Après le tournage de Saturday Evening Fever terminé, Travolta a immédiatement enchaîné le rôle de Danny Zuko dans Grease.

Le New York Article a rapporté que pendant la scène emblématique “Greased Lightnin'” de Travolta, il ne pouvait pas se concentrer. L’acteur était contrarié par une histoire publiée sur Hyland dans People today Magazine.

“Individuals Journal a publié un report sur que John n’aimait pas », explique Randal Kleiser, le réalisateur du movie. « Il en a été distrait. Il avait du mal à se concentrer. »

“Il y a une parole où il chante, ‘essais de tours de piste'”, dit Kleiser. «Mais sur le plateau, il a continué à synchroniser les essais de tours« tas ». J’étais à côté de la caméra, criant : ‘Heat ! Chaleur ! ‘ Cela n’a pas fonctionné. Si vous regardez le movie, vous pouvez voir ses lèvres devenir “amoncelées” au lieu de “chauffer”.

La co-vedette de “Saturday Night time Fever” de Travolta a déclaré qu’elle pouvait sentir la présence de l’amour perdu de Travolta sur le plateau

À Vainness Fair, la co-vedette de Travolta, Karen Lynn Gorney, a expliqué remark Travolta avait géré sa perte pendant le reste du tournage.

Gorney a partagé qu’elle pouvait sentir l’esprit de Diana sur le plateau, “le protégeant” dans son chagrin.

« S’il tombait dans le chagrin, il ne pourrait pas s’en sortir. Mais il était très professionnel et était juste là pour l’argent. Je me souviens de la scène au pont Verrazano quand je me suis penché et je l’ai embrassé. Le pauvre souffrait tellement, et ce baiser était totalement spontané. Ce n’était pas Tony et Stéphanie – j’ai vu qu’il avait mal », a déclaré Gorney.