in

Les projets dramatiques de Sam Mendes Dim Romance

Empire of Gentle marque le leading film du cinéaste Sam Mendes de 1917 qu’il a écrit et réalisé en solo. Il a attiré de riches abilities dans sa distribution et son équipe. Cependant, il y a une grave déconnexion entre la création de son personnage, ses éléments thématiques et le récit in addition big qui ne parvient pas tout à fait à toucher le bon accord émotionnel.

“Empire of Light-weight” tisse la romance et le pouvoir du cinéma

Hilary (Olivia Colman) est une directrice de cinéma travaillant dans une salle de cinéma vieillissante dans une ville côtière anglaise au début des années 1980. Elle a la voix douce et semble avoir une bonne tête sur les épaules pour beaucoup à l’extérieur. Pendant ce temps, Hilary fait face à ses propres démons personnels en interne, alors qu’elle affronte ses propres problèmes de santé mentale.

Un nouvel employé nommé Stephen (Micheal Ward) start à travailler au théâtre. Hilary et Stephen développent des sentiments amoureux l’un pour l’autre. Cependant, ce n’est qu’une issue de temps avant que leurs propres tensions personnelles ne se mettent en travers de leur chemin.

Les projets dramatiques de Sam Mendes Dim Romance

Découvrir une passion pour la vie sur et en dehors du grand écran

Mendes dépeint un monde onirique de ce que signifie travailler dans une salle de cinéma dans Empire of Light-weight. Il raconte la journée typique, alternant entre un théâtre vide à l’ouverture. Le cinéma contenait auparavant plus d’écrans, mais le deuxième étage du bâtiment est décrit comme un autre monde perdu dans le temps. Sa beauté reste largement intacte, bien que ce ne soit pas le seul endroit où ces personnages trouvent un sens de l’émerveillement. Stephen est émerveillé par le projectionniste (Toby Jones) et tout ce qui se passe dans les images qui arrivent sur le grand écran pour que le public puisse en profiter.

Il y a beaucoup d’autres manigances dans ce cinéma. Des dynamiques de pouvoir inquiétantes sont en jeu au-dessus et au-dessous d’Hilary. Elle a des accrochages sexuels réguliers avec son employeur, Donald Ellis ( Colin Firth ), auxquels elle se sent obligée de se livrer. Néanmoins, elle devient amoureuse de Stephen, qui relève directement d’elle. Ils trouvent tous deux la libération en compagnie l’un de l’autre, ouvrant leur cœur et leur esprit pour le meilleur ou pour le pire.

Empire of Gentle est synonyme de nouveaux départs. Social, économique et le passage du temps ont tous un effects profond sur le théâtre et ceux qui le font vivre. Malgré l’écart d’âge entre Hilary et Stephen. Plutôt que d’attendre que la vie se produise.

“Empire of Light-weight” est un drame sentimental inoubliable

CONNEXES : Critique du movie “Ladies Chatting” : l’ensemble d’acteurs émouvant de Sarah Polley

Mendes lutte contre les difficulties sociaux, les impacts personnels du racisme et la santé mentale. Cependant, ils effleurent tous à peine la surface, marchant sur un chemin prévisible qui ne trouve rien de particulièrement profond à dire. Ces thèmes profonds sont entrelacés dans une romance qui ne se sent pas entièrement étoffée, utilisant les motivations des personnages comme des révélations plutôt qu’une pièce inhérente du puzzle qui reste manquante depuis trop longtemps. Empire of Light serpente à travers sa romance sans aucune passion particulière à proprement parler.

Tout comme le deuxième étage du théâtre, le film ressemble à une histoire perdue dans le temps. Il a une beauté douce indéniable, accentuée par des touches de couleur qui permettent à l’image de prendre vie. C’est une esthétique visuelle particulièrement digne d’évanouissement qui dépeint la beauté des mondes de Hilary et Stephen, tout en soulignant l’obscurité qui plane sur eux. Pendant ce temps, la partition de Trent Reznor et Atticus Ross élève les times dramatiques d’Empire of Gentle, insufflant une âme au film lorsque le scénario échoue.

Colman réalise une functionality étonnante, mais quand ne le fait-elle pas ? Ward est empathique et crédible, mais il y a un manque de chimie romantique entre les deux personnages. Empire of Light-weight est une lettre d’amour hautement fabriquée au pouvoir du cinéma qui s’intéresse davantage à vous dire comment, plutôt qu’à vous montrer pourquoi.

Empire of Gentle arrive en salles le 9 décembre.