La Chine approuve Tesla pour ses achats officiels

Les voitures Model Y de Tesla viennent d’être ajoutées à la liste des véhicules approuvés par un gouvernement local en Chine, ouvrant ainsi une nouvelle base de clientèle pour le géant du véhicule électrique. Selon le média officiel chinois The Paper, le véhicule électrique peut désormais être utilisé comme véhicule de service par les fonctionnaires du parti, du gouvernement et des organismes publics du Jiangsu. La province, située au nord de Shanghai, est un pôle d’enseignement et de production avec l’un des PIB les plus élevés du pays.

Une première pour Tesla en Chine

C’est la première fois que les voitures de Tesla sont éligibles aux achats publics en Chine, a indiqué le média. Le Model Y fait partie d’une longue liste de voitures électriques ou hybrides approuvées, comprenant plusieurs constructeurs nationaux et un modèle de Volvo, dont la société mère est chinoise. Le centre d’approvisionnement local a déclaré aux médias que Tesla s’était inscrit sur la liste.

Le centre a évalué les voitures Tesla en fonction de plusieurs facteurs, notamment la capacité en passagers, l’autonomie, le temps de charge et le prix ne dépassant pas 250 000 yuans, soit environ 32 000 euros. Le Model Y, le modèle le plus vendu de Tesla, vient d’atteindre le seuil de prix fixé à 249 900 yuans en Chine. Le constructeur automobile a réduit ses prix de 14 000 yuans, soit environ 1 800 euros, en avril, ce qui a été perçu comme une réponse au ralentissement de la demande et à une guerre des prix avec ses concurrents chinois.

Production locale et pièces locales

Tesla a rempli une autre condition au centre d’approvisionnement : les voitures ne peuvent pas être importées. Le constructeur américain de véhicules électriques a satisfait à cette exigence car les Tesla sont produites dans le pays et son usine de Shanghai utilise plus de 95% de pièces locales, a rapporté The Paper.

Même si le fait d’être sur la liste n’est pas un indicateur sûr des ventes futures, compte tenu du grand nombre de voitures approuvées, cette approbation est une victoire pour Tesla et son PDG Elon Musk. L’approbation du gouvernement local pourrait ouvrir la voie à un déploiement plus large dans d’autres provinces, permettant à Tesla d’accéder à une nouvelle clientèle. Les véhicules électriques Tesla sont déjà utilisés et testés par les organismes gouvernementaux à Venice, en Floride.

Défis et opportunités pour Tesla

Cette approbation intervient alors que Tesla fait face à une baisse de la demande mondiale de véhicules électriques et à une concurrence croissante de la part de poids lourds chinois comme BYD. Alors que les livraisons récentes ont dépassé les attentes des analystes, Tesla a annoncé mardi que ses ventes avaient chuté pour le deuxième trimestre consécutif, en baisse de près de 5% par rapport à la même période il y a un an.

La Chine et Elon Musk ont tous deux fait preuve de bonne volonté. En avril, Elon Musk s’est rendu en Chine et a rencontré le deuxième homme politique le plus haut placé, le Premier ministre Li Qiang, pour discuter de la technologie de conduite autonome.

  • Une province chinoise autorise l'achat de voitures Tesla pour les fonctionnaires.
  • Le Model Y de Tesla rejoint la liste des véhicules approuvés en Chine.
  • Tesla répond aux critères locaux avec des prix et une production adaptés.
  • Cette approbation ouvre de nouvelles opportunités pour Tesla sur le marché chinois.