Après un voyage en Égypte – et une victoire au Golden Globe pour le leader Ramy Youssef – le protagoniste de Ramy revient dans la première de la saison 2 à peu près là où il s’était arrêté à la fin de la saison 1: religieusement perdu et émotionnellement insatisfait. Son voyage dans sa patrie ancestrale ne s’est pas déroulé comme prévu, se terminant par la mort de son grand-père et une rencontre romantique avec son cousin.



Pourtant, il y a encore de l’espoir pour lui sous la forme de Sheikh Ali (joué par Mahershala Ali de True Detective), un guide spirituel qui accepte d’emmener notre héros titulaire dans un voyage de découverte de soi et de réflexion intitulé « Bay’ah. »

Récapitulation de la première de Ramy : Saison 2, épisode 1

Le chemin de Ramy sera difficile, cependant, et il montre tout au long de l’épisode qu’il a beaucoup de travail à faire. Depuis son retour d’Égypte, il est assis à la maison à manger des bonbons, à regarder du porno et à se masturber (oui, tout en même temps). Il est absent du travail et n’a pas assisté aux prières du vendredi. Les choses ont tellement mal tourné que ses amis ont dû parler à sa maman, qui parle à l’imam local.



Alors Ramy va voir l’imam, qui commence immédiatement à l’interroger sur la mort de son grand-père. Bien que Ramy soit contrarié par cela, il est plus concentré sur ses problèmes relationnels et sa dépendance au porno. Mais l’imam ne veut rien avoir à faire avec cela, arrêtant Ramy avant même qu’il ne puisse vraiment commencer et l’envoyant avec une prescription standard de lecture du Coran, Wudu (nettoyage rituel) et jeûne. « Soyez comme notre prophète. Notre prophète n’a pas regardé de porno « , fait valoir l’imam. « C’est juste que le Prophète n’avait pas de porno », fait remarquer Ramy.

À sa sortie, Ramy rencontre Michael, le gardien de la mosquée et converti musulman Ramy rencontré dans le troisième épisode de la saison 1. Il invite Ramy à le rejoindre au nouveau Centre Soufi, dirigé par le « radical » Sheikh Ali . « Comme un radical cool. Pas radical « radical » « , précise Michael. Ramy doit le refuser en raison d’un dîner avec sa famille et le nouveau patron de son père, mais dit qu’il gardera cela à l’esprit.

Avant le dîner, cependant, Ramy change de poste à la bijouterie de l’oncle Naseem. Naseem dit qu’il prévoyait de renvoyer Ramy à son retour d’Égypte mais, après que les clients l’ont demandé pendant son absence, il a décidé de faire de lui un partenaire. Et, comme cadeau de félicitations, Naseem donne à Ramy un revolver. (Plus d’informations à ce sujet dans un instant.)

Au dîner, Ramy est accompagné de son père Farouk, de sa mère Maysa et de sa sœur Dena, ainsi que du patron de son père, de la femme du patron et du père sénile du patron. Farouk met tout en œuvre pour impressionner son nouvel employeur, le laissant l’appeler Frank, essayant de fermer sa femme alors qu’elle discute de Desperate Housewives et confond innocemment Eva Longoria avec Jessica Alba, et même boire un whisky, malgré le fait qu’il ne boive pas d’alcool .

Frustré et ennuyé, Ramy s’excuse aux toilettes. Il met de côté son arme (je suppose qu’il n’a pas eu le temps de la déposer ?) Et commence à se masturber. (Comme on le fait quand un invité dans la maison du patron de leur père ?) Cependant, il est interrompu par l’homme sénile. (C’est pourquoi nous verrouillons la porte, les gens ! ) Puis, dans un instant tout droit sorti d’un thriller d’horreur, l’homme attrape le pistolet et le pointe vers Ramy. Il finit par abaisser l’arme… seulement pour la porter à son propre temple ! Heureusement, un appel du fils de l’homme sénile met fin à la rencontre. Cependant, il finit par voler l’arme. (Et le souffle de mes poumons. Je pensais que c’était censé être une comédie ! )

Après le dîner, Ramy se rend au centre soufi, où il rattrape la fin de la session très intense de Sheikh Ali. Le cheikh appelle Ramy de côté pour obtenir son histoire complète, et Ramy commence immédiatement à se plaindre de l’abandon de ses principes religieux par son père juste pour pouvoir impressionner son patron. Cependant, le cheikh n’a aucun intérêt pour son père et pousse Ramy à parler de lui.

« J’ai l’impression d’avoir ce trou en moi qui a toujours été là », lui dit Ramy. « Ce vide. Et j’essaie toujours de le remplir avec quelque chose.  » Il explique qu’il a commencé à regarder du porno pour réprimer l’envie de faire l’amour avant le mariage, mais que cela n’a fait qu’empirer les choses. Il déplore la liaison qu’il a eue avec Salma pendant le Ramadan et avoue ce que nous soupçonnons depuis toujours: que Ramy a bien couché avec son cousin lors de son voyage en Egypte. « Notre grand-père est décédé et j’ai fâché mon cousin », dit-il.

Cheikh Ali accepte de prendre Ramy comme élève, et les deux forment une bay’ah – un contrat spirituel contraignant. Il invite ensuite son nouvel élève à prier avec lui, mais pas avant de faire promettre à Ramy qu’il s’est douché depuis sa dernière masturbation. « Vous devez venir à Allah pur », ordonne-t-il. Bienvenue sur le chemin, Ramy. Et bonne chance.

Que pensez-vous de la première de la saison 2 de Ramy ? Notez l’épisode via le sondage ci-dessous, puis appuyez sur les commentaires avec vos pensées !