Nancy Pelosi. Président de la Chambre des représentants des États-Unis et sélectionneur de titres vedette.



Déplacez-vous sur GameStop et dogecoin, le monde de l’investissement a un nouveau mème : Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis et sélectionneuse de titres vedette.

Pelosi est devenu un élément régulier des in addition grandes internet pages de mèmes financiers telles que Litquidity et Parik Patel. Et les comptes d’investissement TikTok obtiennent des dizaines de milliers de vues sur des clips sur les mouvements de Pelosi sur le marché. Mais pourquoi ?



Un pari alphabet fatidique

Au cœur de l’histoire de la façon dont Pelosi est devenu le moreover grand mème de Wall Avenue se trouve la législation américaine qui oblige les législateurs à divulguer leurs activités commerciales et celles de leur famille. Cela signifie que le grand general public peut voir les métiers de Pelosi – ou, furthermore précisément, du mari de Pelosi – souvent très réussis.

Pelosi a signalé de nombreuses opérations boursières effectuées par son mari, Paul, au cours des dernières années. Mais ses activités de trading ont fait l’actualité en juillet, lorsqu’il a gagné 5,3 hundreds of thousands de dollars en exerçant des alternatives d’achat qui lui ont permis d’acheter 4 000 actions de la société mère de Google, Alphabet.

Le commerce était très controversé. C’est parce qu’il est arrivé juste avant que le comité judiciaire de la Chambre ne vote sur la réglementation antitrust, qui n’a finalement pas été considérée comme une grande menace pour les titans de la technologie.

Les porte-parole de la présidente Pelosi ont déclaré aux médias à l’époque qu’elle n’avait aucune connaissance des achats et qu’elle ne possédait elle-même aucun stock. L’initié a contacté le bureau de Pelosi mais n’a reçu aucune réponse.

Bien qu’elle n’ait enfreint aucune règle, les échanges ont été considérés comme louches par beaucoup, et deux mèmes basés autour de Pelosi sont rapidement apparus. La première est que l’homme de 81 ans est un trader vedette qui prend des risques et prend des risques. Une autre est qu’elle fait beaucoup d’argent avec des informations privilégiées.

Parik Patel est un compte qui évoque régulièrement Pelosi.

//Twitter

Paul Pelosi est un bon working day-trader

Pour le banquier anonyme de Wall Avenue derrière le compte meme Litquidity, toute la scenario est drôle.

C’est drôle d’imaginer Paul Pelosi comme un autre working day-trader de WallStreetBets essayant de gagner de l’argent sur son téléphone.

Et c’est drôle que la famille du démocrate le plus puissant du pays, dont le parti est perçu comme voulant taxer les riches et réduire les inégalités, achète et vend régulièrement des thousands and thousands de dollars d’actions et d’options.

Toute la query des politiciens négociant des actions est hautement partisane. Les démocrates citent fréquemment les cas des sénateurs républicains Kelly Loeffler et Rand Paul, dont l’activité commerciale a également été critiquée.

Sans surprise donc, les mèmes sur Pelosi génèrent beaucoup de chaleur en ligne, dit Litquidity. Une publication Instagram de Litquidity est une image comparant George Soros et Nancy Pelosi en tant que commerçants. Un commentaire en dessous dit: « Bien. Maintenant, faites Rand Paul et sa femme. » D’autres sont très critiques envers l’orateur.

Le marché se dirige vers sa redoutable « étape de fin de cycle », prévient Financial institution of The us – mais ces 6 actions immobilières offrent des fondamentaux solides et des dividendes protégés contre l’inflation

Copier l’approche Pelosi

Pourtant, il y a aussi une communauté en ligne qui est additionally admirative et cherche à copier les métiers de la famille Pelosi.

Dans une vidéo récente de TikTok, un compte appelé Quicktrades a reçu 70 000 likes dans un report axé sur les transactions de la « reine de l’investissement ». Un autre compte a publié un TikTok disant « merde à Nancy Pelosi pour les pourboires boursiers ». Et l’application de médias sociaux Iris permet aux utilisateurs de suivre les divulgations de Pelosi.

Ed Moya, analyste de marché principal à la plateforme de négociation Oanda. « Le débutant pense que les politiciens ont une idée de ce qui sera probablement un bon choix d’actions, automobile les responsables gouvernementaux savent quelles politiques fiscales auront un impact sur quels secteurs », a-t-il déclaré.

« Les commerçants de détail se rendent quelque peu compte qu’ils ont poussé AMC et Gamestop aussi loin qu’ils peuvent et qu’ils doivent chercher d’autres métiers. »