Le duo britannique Royal Blood injecte un peu d'énergie dancefloor dans leur son hard rock sur leur nouvelle chanson, « Trouble’s Coming ».




La chanson est toujours centrée sur l'attaque de la basse et de la batterie digne du headbang de Mike Kerr et Ben Thatcher, mais la floraison des tubes de charleston et la ligne de synthé musclé de la chanson donnent à la chanson un côté résolument dance-y.

Le retour du sang royal avec des problèmes à venir inspirés de la danse

La chanson est indicative de la direction que prend Royal Blood sur leur troisième album encore sans titre, qui devrait arriver au printemps prochain. Il intègre des influences telles que Daft Punk, Justice et le regretté producteur français / membre de Cassius Phiilippe Zdar, et dans un communiqué, Kerr a expliqué comment « Trouble's Coming » a fini par être un tournant clé pour le LP: « C'était le moment où quelque chose a commencé à cliquer – où nous avons commencé à jouer sur ces rythmes de danse beaucoup plus rigides. La percée a consisté à réaliser qu’il y avait un véritable terrain d’entente entre cela et ce que nous avions fait auparavant. C’est cet aspect AC / DC: là où la qualité qui fait que les riffs semblent si coupants est à cause de ce rythme. Bien qu'en surface nous sortions de ce que nous avions fait auparavant, cela ne semblait pas du tout artificiel; c'était comme si nous revenions à la musique que nous aimions depuis le début: Daft Punk, Justice, des choses vraiment orientées groove. Tout était question de rythme. Cela ressemblait à un territoire familier, mais quelque chose que nous avions censuré en nous-mêmes.  »




Thatcher a ajouté des défis et des joies liés à l'adoption de ce nouveau style: « Quand nous avons éclaté pour la première fois, il n'y avait que deux éléments dans le groupe. Je n’avais pas juste à porter le rythme, je devais colorier les changements. Nous transportions tous les deux beaucoup de fret, sur le plan sonore. Mais c'était un défi différent – moins varié, peut-être, mais tellement satisfaisant en tant que batteur.

Le prochain album de Royal Blood suivra leur effort de 2017, Comment sommes-nous devenus si sombres ? et leurs débuts éponyme en 2014.