Depuis près d'une décennie, Chris Carini est propriétaire du Linda's Bar & Grill à Chapel Hill, en Caroline du Nord. Le cafe dessert la ville universitaire depuis près de cinq fois as well as longtemps.




Carini a décrit l'endroit comme un « Cheers area », un clin d'œil à la sitcom NBC des années 80 qui a eu lieu dans un bar. C'est « assez fort pour passer un bon second et assez calme pour avoir une conversation », a-t-il déclaré.

Le semestre d'automne n'apporte aucun soulagement aux villes universitaires en difficulté et aux entreprises qui dépendent des étudiants

Mais après près de 50 ans en affaires, Linda risque de fermer définitivement. Ce ne serait pas la première victime à laquelle les entreprises de la ville seraient confrontées à la suite de la pandémie de COVID-19.




« Nous avons déjà perdu un certain nombre d'entreprises », a déclaré Michael Parker, le maire pro tem de Chapel Hill, qui abrite le campus principal de l'Université de Caroline du Nord. « C'est une combinaison d'un manque d'étudiants sur le campus et de limitations. »

Chez Linda, les étudiants et les autres membres de la communauté universitaire représentaient probablement environ 90% de la clientèle du bar et du restaurant de trois étages, qui « est généralement assez bondé » Même pendant les mois d'été, dans des circonstances normales, son cafe compte toujours sur des purchasers liés à l'université comme des étudiants potentiels et leurs familles qui visitent l'université pour visiter l'université, ou des personnes qui viennent à l'école pour divers camps ou événements.

Mais depuis que la pandémie a frappé en mars, a-t-il déclaré, « cela ne vaut même pas la peine d'être ouvert ».

« Je perds de l'argent », a ajouté Carini, notant que le restaurant avait vu ses revenus diminuer de moitié de janvier à août par rapport à 2019.

« Si nous continuons à opérer au niveau où nous opérons, alors je n'aurai as well as de fonds à ma disposition pour rouvrir jamais quand nous aurons la prospect que nous pouvons réellement. »

Les propriétaires d’entreprise essaient de faire tout ce qu’ils peuvent pour rester à flot

En août, un autre coup a été porté aux entreprises de Chapel Hill. Une semaine seulement après avoir accueilli les étudiants sur le campus pour le semestre d'automne, l'Université de Caroline du Nord a abandonné son modèle hybride et a annoncé qu'elle mènerait le reste du semestre entièrement en ligne à la suite d'une épidémie de COVID-19.

Mardi, in addition de 40% de tous les checks COVID-19 administrés sur le campus sont revenus positifs, selon le tableau de bord des coronavirus de l'université, furthermore de deux semaines après la fin de l'enseignement en personne.

Don Pinney, le propriétaire du cafe local Sutton's Drug Retail store, ressent également l'impact du coronavirus sur la ville universitaire. Les affaires au cafe, qui fonctionnent depuis près d'un siècle, ont baissé de 80% depuis mars et se sont légèrement améliorées lorsque les étudiants ont été ramenés sur le campus en août avant le passage à l'apprentissage virtuel, a déclaré Pinney au Raleigh Information & Observer.

« Nous essayons de faire tout ce que nous pouvons et de tout mettre en œuvre », a déclaré Carini, notant que même si l'entreprise se concentrait sur les commandes à emporter et à livrer pour augmenter les ventes, le coût du paiement des salaires des employés et d'autres dépenses d'exploitation comme les affaires l'assurance dépasse les revenus.

« C'est une guerre d'usure si nous sortons à 100% et n'acceptons qu'un petit pourcentage chaque mois », a-t-il déclaré. « Cela devient un moment où vous devez fermer les portes. »

La pandémie pourrait avoir un impact de plusieurs années sur les villes universitaires, même au-delà des entreprises qui y opèrent

« L'important est que ce qui se passe à Chapel Hill n'est pas unique à Chapel Hill » « C'est arrivé ici en premier. Mais nous voyons déjà Notre-Dame fermer, et des groupes de cas de nombreuses universités qui ont rouvert ou certaines qui ne l'ont pas encore rouvert. »

Il a ajouté: « Je pense qu'en ce moment, Chapel Hill est dans le canari dans une mine de charbon, mais je m'inquiète lorsque certaines choses sont signalées, cela donne l'impression que Chapel Hill est exceptionnel à cet égard, et je pense que c'est juste que c'est arrivé. ici additionally tôt que dans d’autres endroits.  »

En août, l'Université de l'Ohio, à Athènes, dans l'Ohio, a annoncé que la majorité de ses étudiants ne reviendraient pas initialement suivre des cours en personne ce semestre dans le cadre d'un retour progressif sur le campus. Au lieu de cela, la plupart des étudiants ont commencé le semestre virtuellement. Actuellement, le program de l'université consiste à renvoyer moreover d'étudiants sur le campus à la fin de septembre.

L'exode des étudiants additionally tôt cette année, qui a coïncidé avec les vacances de printemps de l'école, n'avait pas seulement frappé durement les entreprises locales d'Athènes, il a également présenté des barrages routiers inattendus à toute la ville, a déclaré Steve Patterson, maire d'Athènes et ancien professeur de l'Université de l'Ohio

« La ville d'Athènes fournit de l'eau potable propre et salubre à tous ceux qui résident dans la ville d'Athènes, y compris les propriétés de l'Université de l'Ohio, a déclaré Patterson. » Et quand votre moreover gros consumer d'eau ne revient pas à pleine puissance dans les résidences universitaires ou dans les eating places les installations – les endroits où vous voyez généralement beaucoup d'eau – nous allons voir un réel déficit dans ces composantes des opérations de la ville.  »

En mai et juin, Athènes a vu une baisse d'environ 100 000 pounds des comptes de l'eau et des égouts de l'université. Les étudiants étant toujours largement absents du campus pour le mois de septembre, Patterson a déclaré que la ville se préparait à un déficit similaire.

« Ensuite, en fonction de ce qui se passe en octobre et novembre, nous prévoyons y voir des pertes également », a ajouté Patterson. « Ce sont des revenus qui vont dans les opérations, pour payer les travailleurs qui travaillent à l'usine de traitement des eaux et des eaux usées. Cela sert à entretenir notre système de distribution d'eau ainsi que notre réseau d'égouts.

Les craintes à extensive terme sont encore as well as grandes.

Patterson a déclaré que le décompte du recensement de 2020 avait commencé à peu près au moment où les étudiants ont quitté le campus en mars. Alors que les responsables de la ville avaient autrefois été optimistes que la population d'Athènes augmenterait par rapport aux données de 2010, ils craignaient également une pénurie de 40 hundreds of thousands de bucks de financement fédéral au cours de la prochaine décennie si aucune des 3500 personnes qui avaient reçu leur diplôme de l'Université de l'Ohio au printemps n'était compté sur le recensement.

« Même en étant conservateur et en disant que nous perdons la moitié de cette advertising, faites ce calcul », a déclaré Patterson. « C'est encore 20 thousands and thousands de bucks sur dix ans.

Les données du recensement sont utilisées pour aider à fournir aux quartiers à faible revenu des fonds pour les besoins de revitalisation comme la development et l'entretien des trottoirs.

« Une grande partie d'entre eux n'a toujours pas été dénombrée », a-t-il dit, des étudiants de l'Université de l'Ohio. « Donc, nous sommes assis là à essayer de se bousculer pour les amener à s'assurer qu'ils sont comptés. »