Le livre, écrit par le vétéran à la retraite de la NFL et champion du Super Bowl Michael Bennett avec l’aide de Dave Zirin, est en partie un mémoire, en partie un manifeste, alors que Bennett, socialement conscient, relie le sport à l’histoire de la protestation aux États-Unis. L’adaptation de HBO Max « est une série d’anthologies d’une heure qui a un seul objectif: mettre les Blancs mal à l’aise », selon la description du réseau. « Le thème de la première saison est » le risk de la pensée libérale blanche « . Chaque épisode examinera de près l’impact de la pensée libérale blanche sur la société américaine et contribué à l’état des relations raciales en Amérique aujourd’hui. »




Rodney Barnes (American Gods) écrira le projet et servira de producteur exécutif, avec Anthony Hemingway (The Individuals v. O.J. Simpson: American Criminal offense Story), qui dirigera également le lauréat d’Emmy.

Série Choses qui rendent les Blancs inconfortables à HBO Max

HBO Max développe également la série dramatique Ke Nui Street, « un drame contemporain se déroulant sur la côte nord d’Oahu, mettant l’accent sur les relations entre une équipe d’élite de sauveteurs en eau lourde et les adolescents et les jeunes adultes qu’ils encadrent et forment chez les juniors. programme de sauvetage. Le programme des gardes juniors incarne la beauté, le threat, la lutte et l’esprit d’aloha – tous centrés sur l’océan – qu’est Hawaï moderne. Les deux séries seront produites par John Wells (The West Wing, ER, Shameless) et seront originaires de Warner Bros. Tv.