• Des citoyens de toute l’Europe ont perdu confiance aux États-Unis lors de la pandĂ©mie de coronavirus, selon un nouveau sondage publiĂ© par le Conseil europĂ©en des relations Ă©trangĂšres (ECFR) la semaine derniĂšre
  • « La confiance des EuropĂ©ens dans l’AmĂ©rique de Trump a disparu », ont Ă©crit les auteurs du rapport. « Beaucoup d’entre eux ont Ă©tĂ© consternĂ©s par la rĂ©ponse chaotique du pays Ă  COVID-19. »
  • « Au Danemark, au Portugal, en France, en Allemagne et en Espagne, moreover des deux tiers des personnes interrogĂ©es ont dĂ©clarĂ© que leur eyesight des États-Unis s’Ă©tait dĂ©tĂ©riorĂ©e pendant la crise », ajoute le rapport
  • Le sondage intervient alors que l’UE envisage d’interdire aux AmĂ©ricains de se rendre dans ses États membres. Le bloc a recommandĂ© d’assouplir les constraints pour 14 pays, dont l’Australie, le Canada et le Japon
  • Visitez la website page d’accueil de Company Insider pour furthermore d’histoires

Les citoyens de toute l’Europe ont perdu confiance aux États-Unis lors de la pandĂ©mie de coronavirus, selon un nouveau sondage, alors que l’administration Trump est aux prises avec une augmentation du nombre de nouveaux cas.

Selon un sondage publiĂ© par le Conseil europĂ©en des relations Ă©trangĂšres (ECFR) la semaine derniĂšre, des citoyens du Danemark, du Portugal, de la Pologne, de la France, de l’Allemagne et de l’Espagne ont dĂ©clarĂ© que leur vision des États-Unis s’Ă©tait dĂ©tĂ©riorĂ©e pendant la pandĂ©mie. Le sondage, commandĂ© par l’ECFR et menĂ© par YouGov, a interrogĂ© 11 000 citoyens dans neuf pays europĂ©ens et a discutĂ© des changements d’attitudes provoquĂ©s par le coronavirus. Le scrutin s’est dĂ©roulĂ© sur plusieurs jours en avril et dĂ©but mai, selon les pays.

Un nouveau sondage montre qu'une majoritĂ© de personnes en Allemagne, en France, en Espagne, au Danemark et au Portugal ont perdu confiance aux États-Unis en raison de sa gestion dĂ©sastreuse de la pandĂ©mie de coronavirus

Selon le rapport, la crise du COVID-19 a fait prendre conscience aux EuropĂ©ens que, malgrĂ© des valeurs partagĂ©es avec d’autres pays occidentaux, ils sont finalement « seuls au monde ».

« Seul un nombre extrĂȘmement faible de rĂ©pondants Ă  l’enquĂȘte de cette annĂ©e estiment que les États-Unis ont Ă©tĂ© l’alliĂ© clĂ© de leur pays dans la crise », indique le rapport. « Au Danemark, au Portugal, en France, en Allemagne et en Espagne, furthermore des deux tiers des personnes interrogĂ©es ont dĂ©clarĂ© que leur eyesight des États-Unis s’Ă©tait dĂ©tĂ©riorĂ©e pendant la crise. »

« La confiance des EuropĂ©ens dans l’AmĂ©rique de Trump a disparu », selon le rapport. « Beaucoup d’entre eux ont Ă©tĂ© consternĂ©s par la rĂ©ponse chaotique du pays Ă  COVID-19 le manque de solidaritĂ© dont il a fait preuve Ă  l’Ă©gard des EuropĂ©ens lors de la fermeture de sa frontiĂšre le 12 mars aux membres de l’espace Schengen et son manque de management dans la lutte contre la crise des coronavirus au niveau mondial ⁠— ou mĂȘme un engagement sur la dilemma (au-delĂ  d’une guerre de mots avec l’Organisation mondiale de la santĂ©).  »

Ces rĂ©sultats contrastent avec un sondage paneuropĂ©en menĂ© par le CECR l’annĂ©e derniĂšre qui montrait que les EuropĂ©ens «prĂ©fĂ©raient l’idĂ©e d’une UE suffisamment forte pour ne pas ĂȘtre forcĂ©e de choisir son camp dans un conflit mais, finalement, se rallierait gĂ©nĂ©ralement aux États-Unis. sur tout autre alliĂ©.  »

Le changement dans la perception de la fiabilitĂ© des États-Unis a Ă©tĂ© prononcĂ© en France et en Allemagne, oĂč 46% des rĂ©pondants français et 42% des rĂ©pondants allemands ont dĂ©clarĂ© que leur vision des États-Unis s’Ă©tait « beaucoup » dĂ©gradĂ©e en raison du coronavirus.

Les rĂ©pondants ne partagent pas non moreover une view optimistic de la rĂ©ponse de l’UE aux coronavirus. Aucun des pays interrogĂ©s n’a signalĂ© de changement positif majeur dans les performances des establishments de l’UE au cours de la pandĂ©mie. La Chine a Ă©galement laissĂ© une perception « extrĂȘmement nĂ©gative » aux EuropĂ©ens pendant la pandĂ©mie, selon le rapport.

La publication de l’enquĂȘte intervient alors que les États-Unis font experience Ă  une augmentation de leur nombre de cas de coronavirus. Les États-Unis ont signalĂ© in addition de 2,6 hundreds of thousands d’infections Ă  coronavirus et as well as de 127 000 dĂ©cĂšs depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie – la in addition Ă©levĂ©e de tous les pays du monde.

Le chef des Centers for Condition Control and Avoidance des États-Unis a reconnu que le vĂ©ritable dĂ©nombrement des coronavirus est probablement 10 fois plus Ă©levĂ© que le dĂ©nombrement officiel.

« Notre meilleure estimation en ce second est que pour chaque cas signalé, il y a en fait 10 autres infections », a déclaré jeudi le directeur du CDC, Robert Redfield.

Le pic alarmant de cas a incitĂ© l’UE cette semaine Ă  envisager d’interdire aux AmĂ©ricains de se rendre dans ses États membres. Le bloc a recommandĂ© d’assouplir les limitations pour 14 pays, dont l’Australie, le Canada et le Japon.

LoadingQuelque selected se demand.